Malgré la crise, les ventes de voitures électriques explosent en 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Malgré la crise et le coronavirus, les ventes de voitures électriques explosent
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  9 jours
Malgré la crise et le coronavirus, les ventes de voitures électriques explosent

Une bonne nouvelle pour ceux qui regrettent déjà le ciel pur et décarboné de la période du confinement.

Les ventes s’écroulent. Est-ce parce que le confinement vous a empêché de rouler ou parce que les concessionnaires ont fermé leur portes ? Toujours est-il que les ventes de voiture neuves se sont évanouies depuis deux mois. Par rapport à 2019, les chiffres de ventes du premier trimestre 2020 en Europe ont été divisés par deux (-52,9%) selon l’ACEA, association regroupant les constructeurs européens. Mais tout le monde ne souffre pas autant de cette brutale chute commerciale : les ventes de voitures électriques ont grimpé de 57%.

Court-circuiter la Chine. Si seulement 3,05 millions de voitures neuves ont été vendues au premier trimestre 2020 en Europe, plus de 130 000 étaient des véhicules zéro émission. Mieux, comparé au chiffre de 2019, c’est plus du double ; les ventes atteignant +145% dans l’Union européenne (en incluant certains partenaires au statut particulier comme la Suisse, le Royaume-Uni ou la Norvège). Une étude a même constaté que si l’on cumule les ventes de voitures électriques en France, Allemagne, Italie, Espagne et Angleterre de janvier à mars, ce marché ouest-européen dépasse la Chine, pourtant leader depuis toujours dans le secteur de l’électro-mobilité.

La voiture du jour d’après ? Relativisons, les électriques ne pèsent que 4,3% des immatriculations de l’Union. Mais la tendance ne laisse pas de doute : quitte à acheter une voiture, les Européens préfèrent en acheter une qui ne rejette que de l’eau par son pot d’échappement et ce malgré l’effondrement du prix du pétrole. Ce qui pourrait renverser cet état de fait, ce sont les offres miraculeuses de super-crédits et remises des constructeurs, associées aux aides gouvernementales versées pour les soutenir, car ceux-ci disposent de très larges stocks de voitures thermiques à écouler.

En Allemagne, la fédération des concessionnaires (la ZDK) estimait cette réserve « entre 750 000 et un million de véhicules invendus ». À voir désormais ce qui fera battre le cœur des Français le plus fort : soutenir ses concessionnaires ou suivre la tendance écolo européenne.

Mobilité électrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire