Madame Hidalgo, voici à quoi Paris ressemblera demain
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Madame Hidalgo, voici à quoi Paris ressemblera demain
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  19.10.2017
Madame Hidalgo, voici à quoi Paris ressemblera demain

Enfermez 20 petits génies pendant 48 heures et demandez-leur de réinventer la ville la plus connue du monde. Entre palette graphique et baguette magique, ces Français ont bâti l'avenir en 3D.

Vue, revue et corrigée. Paris, vous la connaissez comme votre poche, même sans y habiter, car elle est la ville la plus filmée sur Terre. Ses pavés, ses rives, ses façades, vous les avez vus mille fois au ciné comme à la télé. Il était donc temps de la réinventer, comme le fit en son temps le célèbre baron : « Si Haussmann transformait Paris aujourd’hui, comment ferait-il ? », demandait le centre d’urbanisme et d’architecture parisien aux étudiants qui participaient à un hackathon organisé en mars dernier. Sur leurs épaules, l’espoir d’une vie meilleure à travers un nouvel urbanisme.

Futur assisté par ordinateur. Réunis au Pavillon de l’Arsenal (qui expose déjà la future Tour Montparnasse), les étudiants venus de dix écoles nationales ont eu chacun la charge d’un des cinq quartiers emblématiques, du Trocadéro à L’arsenal en passant par Notre-Dame, le Louvre et l’incontournable Tour Eiffel. Au lieu de crayons et de feutres, c’est sur le serious game The Architect qu’ils se sont affrontés, un jeu vidéo professionnel créé par la société Enodo Games déjà partenaire du géant Eiffage Construction. Si esthétiquement tout ne décolle pas haut, les idées fusent.

Demain, Paris sera toujours Paris. Les façades incluent des arabesques et des vagues, des globes poussent comme des champignons, sans doute pour capter la pollution ou générer de l’électricité verte. Des turbines nettoient l’air et Paris devient globalement vert et bleu, ajoutant des bassins à ses parcs. Et qui dit eau dit ponts, or ce sont là les principales innovations : structures montantes, bâtiments suspendus, jardins à étages et dirigeables… Les architectes en herbe ont largement exploité l’espace en trois dimensions en construisant des structures dans toutes les directions.

Cela évite que le trafic ne se fasse que sur un seul plan. D’autre part, la construction en hauteur garantit la préservation d’un patrimoine historique que nous envient les cinéphiles du monde entier. Et à voir ces cartes postales de demain, ce n’est pas prêt de changer.

Architecture futur Urbanisme

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire