Pour lutter contre l'isolement, il y a Rezo Seniors, le covoiturage du troisième âge
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Pour lutter contre l’isolement, il y a Rezo Seniors, le covoiturage du troisième âge
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  14.06.2019
Pour lutter contre l'isolement, il y a Rezo Seniors, le covoiturage du troisième âge

L’initiative déployée en Picardie combat l’isolement rural et soutient une population trop souvent oubliée des innovations en mobilité.

Prothèse mobilité. Mis en service en fin d’année dernière grâce à la plateforme d’auto-stop Rezo Poucecette solution transporte les seniors ne conduisant pas ou plus sur de courts trajets. Que cela soit pour aller faire ses courses ou se rendre chez le médecin, l’application aide au maintien de l’activité des aînés dans une zone où les transports sont peu à peu abandonnés.

À leur service. Tout a débuté en 2018, quand le réseau de bus de la communauté de communes picardes a dû être stoppé en raison d’un déficit budgétaire trop important. C’est là qu’est entré en scène Rezo Pouce. Pour profiter de l’initiative, il suffit d’être âgé de plus de 65 ans, habiter le plateau picard (forcément) et partager son besoin de trajet sur la plateforme en précisant l’adresse, la date et l’heure.

Les moins connectés ne sont pas oubliés car une responsable mobilité du plateau picard réceptionne et partage les demandes par téléphone. Une fois le trajet enregistré, les conducteurs bénévoles reçoivent une alerte par SMS ou courriel et disposent de 24 heures pour y répondre. La rétribution des trajets n’est pas obligatoire mais selon Ingrid, la responsable mobilité contactée par téléphone, un dédommagement de 35 centimes du kilomètre est conseillé. 

Rejoignez-les. À l’heure actuelle, 25 conducteurs sont déjà inscrits et selon le président de la communauté de communes plus il y aura de volontaires plus le service montera en puissance. Actuellement en phase expérimentale jusqu’à la fin de cette année, les résultats sont attendus pour savoir si l’initiative va être confirmée. Après s’être mis à la colocation, les seniors se mettent au covoiturage. Qui a dit que le troisième âge avait un train de retard ?

covoiturage Picardie seniors

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire