L’opéra des drones japonais
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
L’opéra des drones japonais
Redac Détours |  02.06.2016
L’opéra des drones japonais

Ce sont de vrais petits danseurs de ballet

Un collectif d’artistes japonais a bravé la loi en faisant danser des drones dans l’air comme à l’opéra.

Jeu vidéo, grandes villes illuminées, industrie mobile, robotique… Le Japon a toujours été à la pointe de la technologie mais est en parallèle très bercé dans les traditions ancestrales. Mais qui a dit qu’innovation ne pouvait pas rimer avec histoire ? Peut-être la loi. Car au Pays du Soleil Levant, le vol de drone est extrêmement réglementé. Ce qui n’a pas empêché l’équipe de MicroAd de faire danser des petites machines volantes lumineuses dans le ciel du Mont Fuji.

Imaginez-vous en pleine nuit, dans la plaine japonaise en face de la célèbre montagne. Oubliez les lois en vigueur pour les parcs publics, prenez un instrument traditionnel et entamez un morceau de musique shamisen avec vos acolytes. Il ne vous reste qu’à lever les yeux au ciel pour voir 16 500 LEDs de couleur virevolter dans l’air. Et oui, les drones peuvent se révéler d’excellents danseurs de ballet ! D’autant plus qu’ils ressemblent davantage à des lucioles. Ou des lanternes. Ou des papillons de nuit (à vous de voir) plutôt qu’à des robots volants télécommandés. En tout cas une chose est sûre : pas besoin de tutu, quand on a la technologie.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire