Longtemps banni des centres-villes, le tram revient en force partout en France
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Longtemps banni des centres-villes, le tram revient en force partout en France
Vincent Pons |  20/09/2021 18:12
Longtemps banni des centres-villes, le tram revient en force partout en France

Après un premier âge d’or au début du 20e siècle, on assiste actuellement à un inattendu retour de hype sur ce drôle de métro hybride. Pourvu que ça dure.

Le tram, aussi vieux que le monde. Le tramway ne date pas d’hier. Il a été développé pour la première fois aux États-Unis dans la première moitié du 19e siècle et il n’avait pas le mode de propulsion que vous connaissez actuellement. Il était tracté par des chevaux, il s’appelait tramway hippomobile et seuls ses rails le faisaient ressembler à celui que vous connaissez. 

Il apparaît en France en 1838 dans la Loire, mais son plébiscite ne viendra que quelques dizaines d’années plus tard. Après son lancement à Paris en 1853, en marge de l’exposition universelle de 1855, 22 lignes sont lancées dans la capitale jusqu’en 1873. Une preuve de la confiance des autorités vers ce mode de transport en commun. Symbole de la modernité, il est amélioré au fil du temps et on l’enrichit de systèmes mécaniques à l’aide d’air comprimé ou de vapeur, mais l’arrivée de l’électricité change la donne. En 1899, la totalité des lignes deviennent électriques. 

Plus vraiment nommé désir. Au tournant du 20e siècle, toutes les grandes villes ont leur tramway. Il joue d’égal à égal avec les autres transports en commun, mais il fait face à de nouveaux concurrents sur la route. À Paris, les bus et les voitures deviennent de plus en plus accessibles, ce qui complique la circulation. Au début du siècle, il est la cause de multiples accidents et les piétons devaient slalomer entre les omnibus à cheval, les automobiles et les tramways. 

Les années 1930 sonnent le coup de grâce pour notre tram. Il est supplanté par le métro et l’auto et sa mauvaise réputation due aux accidents passés joue contre lui. Les entreprises de transport collectif renforcent les réseaux d’autobus et les rails sont arrachés des chaussées. À Paris, il fait son dernier voyage en août 1936 et les autorités ne parient plus sur lui. Trente ans plus tard, en 1972, on ne compte plus que trois lignes de tramway dans trois villes différentes. 

C’est dans les vieux pots que l’on fait… Suite au premier choc pétrolier, la politique du tout voiture commence tout doucement à être remise en cause. On cherche des solutions de transports en commun et le tramway revient dans toutes les discussions. Les gouvernements de l’époque décident de redynamiser la filière et elle se remet en marche pour les années 80. Nantes est la première ville à lancer un tramway moderne. En 1985, suivent Grenoble, Strasbourg, Rouen et Lyon. 

Tramway de Caen — Wikipédia

Dans les années 90, disposer d’un tramway dans sa ville est devenu un marqueur du dynamisme de son agglomération et de son entrée dans la modernité. Il est surtout plus économique que les projets de métro, revenant trois à quatre fois moins cher au kilomètre. Ainsi, il revient sur nos routes mais contrairement à ceux installés au début du siècle précédent, il se déplace sur une emplacement dédié afin d’éviter les multiples accidents. 

En 2019, 30 villes en France sont dotées de leur propre réseau de tramway. Et cerise sur le gâteau, 70 ans après sa disparition de la capitale, il fait son grand retour intra-muros en 2006 et l’agrandissement de ses lignes est partie prenante du plan du Grand Paris. Un vrai retour gagnant. 

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !