L’iPhone a dix ans et c'était... une révolution
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
L’iPhone a dix ans et c’était… une révolution
Hilaire Picault |  09.01.2017
L’iPhone a dix ans et c'était... une révolution

Il y a pile dix ans, Steve Jobs présentait le tout premier iPhone et inventait la téléphonie moderne. Mais au fait, c’était quoi la révolution ? Retour vers un passé toujours omniprésent.

Le 9 janvier 2007, le PDG d’Apple dévoile lors de sa keynote à San Francisco les caractéristiques d’un mobile plus gros que la moyenne, mais voué à changer la conception de ce que devait faire et être un téléphone. À partir de là, tout a changé. Et voici comment.

Les 5 points qui touchent le succès du doigt. Avant tout, il y a cet écran tactile multi-touche. Tactile parce que sans clavier ni stylet ! Multi-touche parce qu’avant, personne ne « pinçait » son écran ou faisait l’araignée dessus pour zoomer une photo. Autre révolution, le système d’exploitation où la navigation se fait par glissés, swipe et scroll, d’un seul doigt… Résolument tourné vers le net, le joli galet blanc poli est connecté en permanence, autant par wi-fi que bluetooth et est compatible EDGE (ça peut vous sembler ringard aujourd’hui, mais oui, il fut un temps où le réseau EDGE servait à quelque chose).

La naissance des “apps”. Pour faciliter la vie, ce premier modèle repose alors sur un jeu d’applications vraiment concrètes pour tous les besoins quotidiens : carte, notes, météo, une messagerie en chat qui remplace les SMS alors super populaires. Oubliez le navigateur web, même YouTube se contrôle désormais du bout du pouce. Le célèbre “App Store”, lui, lève son rideau dès juillet 2008. Et il est certainement pour beaucoup dans les 7 millions d’exemplaires écoulés par la marque à la pomme. Un score plus qu’honnête, mais rien en comparaison de son successeur, l’iPhone 3G, qui se vendra à… 25 millions d’exemplaires.

Et maintenant ? Dix ans après, que peut vraiment changer l’iPhone 8, qui devrait être annoncé pour septembre 2017 ? Un écran plus large dans une machine aux dimensions inchangées pardi ! Mais la vraie attente c’est la reconnaissance de l’iris, une technologie biométrique qui permettrait à l’iOS d’anticiper certaines de vos actions avant même que vous touchiez l’appareil. Car le challenge n’a pas changé : en 2017 comme en 2007, Apple veut voir plus loin.

Apple iPhone smartphone

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire