Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    Le boom des SUV pourrait… élargir les routes

    Les routes sont-elles encore adaptées à ces voitures qui ne cessent de grossir ? En Suisse, la question fait déjà débat.

    SUVmania. Alors que le marché de l’automobile plafonne à moins de 2% de croissance, les différents segments de SUV – petit et gros – cartonnent. Les taux sont insolents, dépassant parfois les 15%, et ce au niveau mondial.

    Evidemment, la nouvelle est accueillie avec optimisme par les constructeurs, et les utilisateurs, eux aussi, sont ravis. Seul bémol : à force de grossir, les SUV ne sont plus en phase avec des infrastructures conçues jadis pour des véhicules plus petits. Si c’est embêtant pour les places de parking, ça devient éminemment problématique sur certaines routes.

    La largeur moyenne des véhicules a augmenté de 12 centimètres en une vingtaine d’années.

    En Suisse, qui n’échappe pas à la SUVmania, on réfléchit donc à élargir les chaussées. C’est qu’aujourd’hui, 50% du parc helvétique est constitué de SUV; ce qui en dit long et se traduit par un chiffre lui-même imposant : la largeur moyenne des véhicules a augmenté de 12 centimètres en une vingtaine d’années.

    L’association suisse pour les professionnels de la route et des transports milite donc pour que les autorités agissent en conséquence, avec un argument imparable : le risque d’accidents augmente.

    Résultat de recherche d'images pour "SUV on the road"

    Des routes 50 centimètres plus grandes. Du côté de l’office national des routes, on reconnait aussi le problème. Et mieux même, quitte à faire des travaux, on pense aussi aux autres usagers de la route. Ainsi, Jürg Röthlisberger, le directeur de l’office national des routes, a confié à ce propos au journal TagesAnzeiger qu’il songeait à agrandir chaque route de 50 centimètres de manière à offrir plus de sécurité aux cyclistes. Une initiative extrêmement louable. Mais les écologistes suisses n’ont ainsi pas manqué de pointer que dérouler le tapis route aux SUV, c’était aussi privilégier des véhicules qui polluent plus quand une autre option serait de réduire la vitesse…

    Bref, le débat ne fait que commencer. Et vu la partie de plaisir que fut la limitation à 80km/h chez nous, on a hâte qu’il traverse le Jura et les Alpes.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.