Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Imprimez ce que vous voulez en 3D avec votre mobile !

    Votre smartphone est désormais une imprimante 3D, mais toujours pas un grille-pain.

    L’imprimerie tridimensionnelle ne concerne plus le prototypage rapide mais bel et bien chaque individu disposant d’un smartphone. On a rarement vu un produit aussi futuriste apparaitre si rapidement dans notre quotidien contemporain.

    Si l’Histoire de l’humanité est aujourd’hui racontée, c’est bien grâce à certains grands esprits qui ont cherché à répandre la culture, le savoir et à les pérenniser. L’imprimerie tient un rôle majeur dans ce partage de connaissances. Des prêtres érudits aux calligraphes en passant par les hérauts du Moyen-Age, il faut pourtant attendre 1450 et l’ingénieur Gutenberg pour voir enfin le savoir se transmettre à grande échelle de façon aussi rapide. Invention incontournable de la civilisation humaine, l’imprimerie tient depuis 600 ans un rôle prépondérant dans la communication et dans la conception d’œuvre créative. Plus important, elle a su s’imposer et s’adapter à son temps.

    L’imprimante 3D en est l’exemple le plus probant. D’abord sortie de l’imaginaire des auteurs de science-fiction, l’imprimerie tridimensionnelle se concrétise dans l’industrie durant les dernières années du XXème siècle. Il faut néanmoins attendre les années 2010 pour que les Américains y voient une nouvelle révolution industrielle. Une révolution aujourd’hui démocratisée et qui a intégré certains foyers. Mais le futur de cette technologie ne concerne pas les grosses machines qui trônent à côté de vos écrans d’ordinateurs fixes, mais bel et bien vos smartphones. La start-up californienne OLO a dévoilé l’imprimante 3D populaire de demain. Ou d’aujourd’hui. Tout dépend de vous, et du reste des internautes.

    Fondée en octobre 2015, la start-up OLO a d’abord gagné un World Maker Faire Editor’s Choice Award (un prix reconnu dans la création de produit, NDLR) avant de recevoir une couverture médiatique internationale conséquente. Les médias grand public comme les blogueurs high-tech ultra pointus s’accordent tous pour dire qu’OLO est la prochaine référence en matière de produit high-tech tout public. Ce qui explique le succès de l’invention sur Kickstarter (que l’on vous encourage vivement à soutenir). Le fonctionnement de l’application est à la fois simple, intuitif et ludique. Scannez un oKickstarter (que l’on vous encourage vivement à soutenir). Le fonctionnement de l’application est à la fois simple, intuitif et ludique. Scannez un objet avec la lumière de votre smartphone, placez votre device dans le petit boitier OLO, et laissez la magie opérer. Si l’inspiration vous manque, vous pouvez réitérer l’expérience avec des photos publiées par un ami sur Facebook ou chercher un objet sur Google Images que vous souhaiteriez voir posé sur votre table de chevet. Compatible avec tous les systèmes d’exploitation mobiles (iOS, Android et Windows Phone), OLO promet l’impression 3D à tous. Incroyable, les téléphones mobiles font office d’imprimante, mais toujours pas de grille-pain.

    La start-up a conçu un boitier qui empêche la lumière du jour de pénétrer, ce qui maximise l’efficacité du scan de votre téléphone. Mais à bien y réfléchir, ce produit ne semble pas révolutionnaire. Pourtant, si le produit d’OLO est destiné à un grand avenir, c’est bel et bien grâce à la tendance exploitée et à son utilisation. Simple, efficace, ultra ludique, connecté, créatif et encré dans le quotidien des utilisateurs de mobiles (qui sont 2,2 milliards au monde, NDLR), OLO apporte une véritable plus-value au marché de l’imprimerie 3D. A l’heure où certaines start-ups cherchent à tout prix à innover pour transiter entre notre époque et le futur, OLO n’oublie pas la dimension business inhérente à ce genre d’entreprise et recentre sa réflexion produit sur l’utilisateur, pour livrer une nouvelle technologie fantastique et accessible à tous. Un outil créatif aussi bien destiné aux professionnels comme aux esprits imaginatifs. Un objet digne des grandes pensées humanistes.

    Nous pensions que le futur était à nos portes, mais nous étions aveugles. Ce dernier ne s’est pas gêné pour rentrer à notre insu, et ce pour notre plus grand bonheur. Il y a eu Gutenberg. Il y a eu Leonard de Vinci. Il y a eu Steve Jobs. Et il y a maintenant OLO. Une chose est sûre : le monde appartient au créatif.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.