Limitation à 80 km/h : les radars bientôt perchés pour éviter les dégradations
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Limitation à 80 km/h : les radars bientôt perchés pour éviter les dégradations
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27.08.2018
Limitation à 80 km/h : les radars bientôt perchés pour éviter les dégradations

Depuis le 1er juillet, ce sont près de 400 radars qui ont été massacrés par les automobilistes mécontents. Alors l’État a décidé de réagir…

4 fois plus de radars saccagés. C’est peu dire si la loi limitant la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires n’a pas fait que des heureux. Pour preuve, les chiffres non officiels attestent d’une hausse flagrante du nombre de radars défoncés ou tagués par des conducteurs anonymes qui refusent d’être bridés. Or, au-delà de l’aspect répréhensible de telles actions, ce n’est pas forcément un bon calcul : ce sont près de 3275 radars (de vitesse, feux rouges et passages à niveau) qui sont installés partout en France et chacun d’eux coûte en moyenne 40 000 €. Devinez qui est mis à contribution quand il s’agit de les réparer ? Le service public. Donc, indirectement, vous.

Attrape-moi si tu peux. Afin d’enrayer cette tendance à la démolition (Auto Plus annonçait au 1er août 400 dégradations en lien avec la loi 80 km/h), les futurs radars vont prendre de la hauteur, littéralement. L’objectif est, comme on l’aura compris, de rendre les machines à PV inaccessibles. Les nouveaux modèles devraient donc être installés à environ 4 mètres de hauteur ou même carrément greffés à des panneaux de signalisation ou à du mobilier urbain.

Nouveaux radars, nouvelles verbalisations. C’est le deuxième effet Kiss Cool d’une telle mesure : les radars nouvelle génération ne contrôleront plus seulement la vitesse, mais aussi la distance séparant deux véhicules, les appels au volant et l’oubli de la ceinture de sécurité. Bientôt, vous pourrez donc vous prendre pour Jacques Mesrine et crier que, vous aussi, vous êtes cerné. Entre les drones déjà utilisés en Gironde et les voitures banalisées disposants de radars embarqués, aller chercher le pain ressemblera bientôt à une course poursuite hollywoodienne.

Les solutions à votre disposition (hormis la démolition artisanale des radars, bien sûr) ? Faire comme ce Strasbourgeois qui, en mai dernier, « fatigué d’être plumé », décida de se déguiser en poulet avant d’escalader un radar. Avec les nouveaux modèles perchés, il devra à l’avenir se travestir en faucon.

https://twitter.com/polodiss/status/994960364696633344?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E994960364696633344&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.lunion.fr%2F90697%2Farticle%2F2018-05-12%2Fvideo-agace-de-se-faire-plumer-il-se-perche-sur-un-radar-deguise-en-poulet

drone Limitation vitesse Radar

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire