Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Lil Miquela, l’instagrammeuse virtuelle aux 60 000 abonnés

    La it-girl existe-t-elle vraiment ?

    Arrivée début juillet sur Instagram, la mini it-girl a su faire parler d’elle. Ses 60 000 abonnés se posent tous cette même question : Lil Miquela existe-t-elle vraiment ? La jeune influenceuse est un personnage virtuel dont on ignore tout.

    Lil Miquela enchaîne les selfies, partage ses coups de coeur artistiques, est fortement influencée par la culture nineties, et aime le rap. Elle a des amis stylés, mange des trucs cools, visite des musées d’art moderne et porte des vêtements à la pointe de la hype. Cette it-girl d’Instagram eInstagram est aussi cool que parfaite. Peut être trop… Puisque que Lil Miquela n’est pas réelle. Un détail qui affole ses 60 000 abonnés. Lil Miquela n’est pas réelle. Un détail qui affole ses 60 000 abonnés. Lil Miquela n’est pas réelle. Un détail qui affole ses 60 000 abonnés.

    Lil Miquela est un cyborg. Un Android. Une image virtuelle. Mais du haut de ses deux semaines d’existence sur Instagram et de ses 67 posts publiés, Miquela a trouvé son public. Et ils n’hésitent pas à lui témoigner leur amour sur Twitter, où Miquela la cyborg a deux comptes. D’ailleurs, elle répond parfois aux commentaires.deux comptes. D’ailleurs, elle répond parfois aux commentaires.

    Mais qui est Miquela ?

    Les réactions autour de Lil Michela sont pour le moins confuses. Qui est-elle ? Ou plutôt, qui se cache derrière l’instagrammeuse ? Le magazine américain Dazed émet ses hypothèses : « L’explication la plus probable est qu’elle est la version digitalisée d’une « vraie femme » graphiste, qui reproduirait sa propDazed émet ses hypothèses : « L’explication la plus probable est qu’elle est la version digitalisée d’une « vraie femme » graphiste, qui reproduirait sa propre apparen émet ses hypothèses : « L’explication la plus probable est qu’elle est la version digitalisée d’une « vraie femme » graphiste, qui reproduirait sa propre apparence dans cette forme alie« L’explication la plus probable est qu’elle est la version digitalisée d’une « vraie femme » graphiste, qui reproduirait sa propre apparence dans cette forme alien-esque ». Quant à Lil Miquela, elle n’a ni confirmé, ni infirmé l’info.

    Pour certains, Lil Miquela est une critique des réseaux sociaux et de l’image qu’on y renvoie. Quelle est la barrière entre le vrai et le faux sur internet ? Le visage virtuel de l’influenceuse, ses poses et ses duck faces ressemblent à s’y méprendre à ceux des cools kids (bien réels, eux) d’Instagram. Le type de personnage parfait qui n’existe que dans nos smartphones. Miquela serait-elle une critique active des réseaux sociaux ? L’artiste argentine Amalia Ulman avait réalisé un travail presque similaire en s’inventant totalement une vie fictive sur Instagram. Elle avait intitulé son travail « Excellences et perfections ». Pour le moment, Lil Miquela reste très mystérieuse et semble se moquer complètement du remue-ménage qu’elle cause. La jeune femme virtuelle continue ses selfies, ses Boomerang et ses parties de Pokémon Go comme si de rien n’était…
    Boomerang et ses parties de Pokémon Go comme si de rien n’était…
    Pokémon Go comme si de rien n’était…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.