Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Il parcourt le monde pour… nettoyer les monuments

    Thorsten Möwes a un job unique au monde : il voyage aux quatre coins de la planète pour nettoyer les monuments les plus impressionants. Passage en revue de quelques-uns de ses exploits.

    Certains voyagent avec leurs instruments de musique, leur planches de surf ou leur vélo. Depuis 25 ans, Thorsten Möwen crapahute pour sa part avec un Kärcher. Touriste d’un genre particulier, il a pu admirer les plus beaux monuments avec des angles de vue que nous ne connaîtrons jamais. Employé par la célèbre marque de nettoyeur à haute-pression, cet Allemand doit faire preuve de dextérité, d’équilibre et de précision, parfois simplement suspendu au-dessus du vide par des cordes. Un métier où le quotidien est jalonné de performances hors-normes. Album souvenir.

    Mont Rushmore, Dakota, États-Unis. Möwes a été en charge du nettoyage de plus de 80 sites mythiques. Même s’il trouve son travail « fascinant », il confesse que le Mémorial national du Mont Rushmore en 2005 a été son projet préféré. C’était la première fois qu’il travaillait accroché à une seule corde. Et puis, on n’a pas tous les jours la chance de faire un lifting des lèvres de Thomas Washington au  Kärcher bistouri…

    Christ Corcovado, Rio de Janeiro, Brésil. En plus d’oublier le vertige, ce métier requiert énormément de minutie pour ne pas abîmer ces reliques de l’humanité, et quelques talents cachés aussi : ici, Thorsten fait une manucure au Christ Rédempteur de Rio.

    Space Needle, Seattle, États-Unis. Chaque bâtiment est un nouveau défi. Avec ses 185 mètres de haut, « l’aiguille de l’espace » de Seattle est le projet le plus haut que Thorsten ait dû affronter. En plus de devoir composer avec des fluctuations météorologiques intenses en raison de la proximité du rivage, il avait aussi pour consigne de ne pas abîmer la laque qui recouvre l’édifice.

    Le grand barrage de Chungju Dam, Corée du Sud. Artiste en son genre, Möwes a eu l’honneur de travailler avec le dessinateur Klaus Dauven. À cette occasion, notre grimpeur n’a nettoyé que partiellement la saleté du plus grand barrage hydraulique de Corée du Sud de manière à faire apparaître un tigre, souverain.

    London Eye, Londres, Royaume-Uni. Voilà le projet le plus compliqué de cette vertigineuse carrière ! Également surnommé « Roue du Millénaire », ce manège iconique a été installé au-dessus de la Tamise à l’occasion des festivités de l’an 2000. Thorsten et son équipe ne pouvaient travailler que de nuit, dans le froid glacial du mois de février, car la roue fonctionnait la journée. Surtout, il devait ne pas trembler dans le froid, pour ne pas faire tomber les produits de nettoyage dans la Tamise. Notre nettoyeur a son éco-conscience après tout.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.