Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat
    Vestas V164

    Levez les yeux, voici l’éolienne la plus puissante au monde

    Elle s’appelle V164, mesure 220 mètres et sa nacelle pèse 390 tonnes. L’entreprise danoise Vestas qui lui a donné vie peut être très fière, elle a créé le messie de l’énergie renouvelable. Afin de nous familiariser avec ce mastodonte à trois pales, nous sommes allés demander les éclairages au directeur d’ERM Energie.

    La V164 (164 mètres comme le diamètre de son hélice) n’a pas volé son titre de plus grande éolienne au monde. Rendez-vous compte, l’éolienne de Vestas est plus haute que la Tour Montparnasse ! Après avoir été testée sur la terre ferme, elle vient d’être installée dans le parc éolien offshore de Burbo, au large des côtes de Liverpool.

    L’avis du pro. Parce que plus gros n’est pas forcément plus beau, on a frappé à la porte du directeur d’ERM Energie, Olivier Krug. Sa société, ERM Energies, a conçu une unité d’alimentation autonome basée sur un banc de lithium, qui assure la fourniture d’énergie ininterrompue en ne dépendant que du soleil et du vent. Un expert de l’énergie verte donc.

    « Une éolienne qui a un diamètre deux fois plus grand va produire quatre fois plus »

    Son avis est clair : la course à la taille n’est pas vaine, puisqu’elle permet de réaliser des économies d’échelle. « Une éolienne qui a un diamètre deux fois plus grand va produire quatre fois plus, explique Olivier Krug. On a donc intérêt à faire des éoliennes toujours plus grandes, car cela permet de produire de l’énergie moins chère. »

    Le vent en poupe. Sa puissance équivaut à 7,7 MW – contre 4 MW, pour les éoliennes en mer actuelles -, soit 6 500 aspirateurs ou 592 000 ampoules économiques de 13W. Quand même… Olivier Krug nous décrypte les capacités de l’engin : « Sur un site éolien moyen, cette éolienne va produire environ 14 000 MWh/an. C’est suffisant pour alimenter 4 000 foyers moyens en France. Avec 10 éoliennes de ce type, vous alimentez la population de Carcassonne. » Cerise sur le gâteau, cette méga-éolienne dispose d’une espérance de vie de 25 ans (soit 5 ans de plus que la moyenne) et elle est recyclable à 80 %.

    L’éolienne V164 peut alimenter 4 000 foyers français par an à elle seule !

    Elle préfère l’amour en mer. Pour ceux qui s’inquiètent déjà de voir un jour une V164 s’installer en bout de champs, Olivier Krug se veut rassurant : « Ces éoliennes de très grand diamètre sont généralement réservées aux sites offshore où les turbulences sont très faibles. Elles auraient sans doute du mal à résister à la tramontane de Carcassonne qui est très turbulente. » Peu de risque alors de voir nos beaux paysages égratignés par ce colosse à hélice. On peut donc lui dire un grand merci sans arrière-pensée et espérer l’apercevoir au large de nos côtes, le nez au vent.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.