Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L’Europe veut imposer des boites noires sur toutes les voitures

    Un projet de loi européen envisage d’obliger les constructeurs automobiles à embarquer plusieurs assistances à la conduite dans les voitures… et un système d’enregistrement de données.

    Vers la voiture intelligente pour tous. Les responsables de l’Union européenne se sont réunis fin novembre pour mettre à jour le règlement sur la sécurité générale, qui est un peu le « code de la route » européen. Parmi les propositions adoptées, l’obligation de plusieurs systèmes d’aide à la conduite (ou ADAS) que les constructeurs devront installer, de série, sur toutes les voitures mises en vente dans l’Union d’ici quatre ans, maximum.

    Résultat de recherche d'images pour "boite noire voiture"

    On y retrouve toutes celles qui ont fait leur preuves sur les véhicules haut de gamme ces dernières années : le freinage d’urgence autonome, le détecteur de trajectoire (ou Active Lane Assist, pour ne pas dévier de sa voie…), l’auto-régulateur de vitesse et le détecteur de somnolence. Seul absent, l’éthylotest antidémarrage. Pour aller plus loin dans cette démarche, un groupe de parlementaires fait une proposition qui vise à ajouter une « boite noire » à la liste.

    Image associée

    Comme dans les avions. Une boite noire est un dispositif pouvant enregistrer, non pas nos conversations mais les données de la voiture. La direction, l’accélération, la vitesse à laquelle roulait le véhicule au moment d’un accident et les assistances alors activées. Plus qu’un boîtier, cet amendement suggère d’empêcher ou a minima de compliquer la désactivation des ADAS obligatoires.

    Mouchard. Ce projet de loi doit encore suivre tout le chemin législatif en plusieurs lectures et votes, mais ses défenseurs sont confiants et estiment qu’il pourrait être adopté début 2019 pour être applicable d’ici 2023. Seule crainte soulevée, la destination des données récoltées. Bien sûr, elles serviraient la prévention routière de l’Union, mais d’autres applications pourraient s’en emparer, notamment du côté des assureurs…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.