Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L’Europe planche sur un avion écolo en forme d’anneau

    L’Europe annonce la livraison de ce biplan XXL pour 2035.

    Lâcher du leste. En février dernier, l’Union européenne a versé 3 millions d’euros dans le projet PARSIFAL (Prandtlplane ARchitecture for the Sustainable Improvement of Future AirpLanes). En bon français, une nouvelle architecture aéronautique innovante pour des futurs avions respectueux de l’environnement. Ou, résumé par le coordinateur du projet, Aldo Frediani, à EuroNews : « Les problèmes de la pollution atmosphérique et de la hausse du trafic passagers nécessitent d’avoir de nouvelles idées pour l’avenir de l’aviation. »

    Biplan 2.0. Dans les universités de Delft et de Pise, on s’active à modéliser un aéroplane d’un genre nouveau : le « Prandtplane », un avion dont les ailes se rejoignent sans discontinuité. Elles partent de plus bas sur les côtés de la cabine et sont reliées à une seconde paire, plus haut et en arrière. Deux paires d’ailes pour encore mieux soutenir le fuselage, réduire sa traînée et améliorer l’aérodynamique. De quoi planer plus aisément, ce qui nécessite moins de carburant à chaque vol. Mais ce n’est pas le seul gain.

    50% de place en plus. Cette conception permet aussi d’envisager un autre aménagement intérieur. Pus de fauteuils et plus étalés dans la cabine, car la portance supporte un poids bien supérieur. Cela signifie des allées plus larges, de la place pour étendre nos jambes et plus de coffres au-dessus de nos têtes. Cela paraît minime, mais cela va considérablement fluidifier les embarquements et sorties des passagers, donc réduire l’attente à l’aéroport.

    Des avions plus confortables et moins énergivores pourraient aussi réduire les temps de « rotation » donc offrir plus de vols par avion.

    « La catégorie de cet appareil est la même qu’un Boeing 737 ou un Airbus A320, celle utilisée par de nombreuses compagnies notamment low cost, […] mais le nombre de sièges qui peuvent être installés dans l’avion a augmenté d’environ 50% », donc embarquer entre 250 et 320 passagers (selon l’aménagement cabine, entre seconde classe et premium).

    Des tests sont réalisés sur une maquette en attendant la construction du Pradtplane. Les chercheurs estiment pouvoir le mettre en service d’ici 2035.

    Résultat de recherche d'images pour "parsifal project"

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.