L’Europe développe une voiture électrique capable de rouler 1000 km sans recharge
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
L’Europe développe une voiture électrique capable de rouler 1000 km sans recharge
Hilaire Picault |  11.02.2019
L’Europe développe une voiture électrique capable de rouler 1000 km sans recharge

Une dizaine d’acteurs de l’industrie automobile de l’UE bossent dur pour que cette voiture roule dès 2021.

Trans-Europ-Express. Les grands rapprochements européens ont déjà donné l’A380 et Ariane, alors pourquoi ne donnerait-il pas naissance à la voiture électrique de demain ? C’est ce que souhaite en tous cas l’Union européenne avec le projet EVC 1000 : une voiture électrique dont l’autonomie devrait permettre de rouler 1000 kilomètres avec une seule recharge.

Une dizaine de sociétés sont réunies autour de ce projet, principalement en Allemagne, Belgique et Italie. Ce sont autant des équipementiers, des constructeurs, des ingénieurs en design et des universitaires qui s’activent et partagent leurs recherches, toutes financées par l’UE, engagée à hauteur de 6,8 millions d’euros. Tous semblent confiants et espèrent pouvoir atteindre l’autonomie demandée avec une recharge de 90 minutes maximum.

La propulsion dans les roues. Pourtant, Electric Vehicle Components (« composants pour véhicules électriques ») ne cherche pas à inventer une nouvelle batterie. Leur arme secrète se situe dans la somme des éléments plutôt que dans la performance d’un seul. Ainsi, le consortium recommande des moteurs situés dans les roues, un système de freins plus homogène et capable de récupérer l’énergie, des suspensions avec actionneurs électromagnétiques… Et, bien sûr, des logiciels avancés pour mieux superviser la consommation énergétique à chaque instant.


Rouler loin en consommant moins. Le projet avancerait bien et EVC 1000 devrait aboutir à deux prototypes (une routière et une citadine) qui seront présentés à la fin de l’année 2021. Un sacré challenge puisque l’autonomie reste la dernière frontière de cette transition vers l’électro-mobilité. En France, on ne compte qu’une borne pour six véhicules électriques, et le réseau mettra des années à se développer. La recherche de super-batteries avance mais elle ne remplacera pas la nécessité environnementale de mieux consommer, pour économiser l’énergie.

Autonomie énergétique Europe Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire