Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L’être humain va-t-il arrêter de vieillir ?

    Des scientifiques ont découvert la fontaine de jouvence dans notre ADN

    Des scientifiques viennent peut-être de découvrir le moyen d’inverser le vieillissement de l’Homme. L’Homme va-t-il évoluer ?

    Bioviva USA Inc est un laboratoire scientifique américain. Ses recherches sont centrées sur la génétique et particulièrement sur la problématique du vieillissement, très en vogue en ce moment outre-Atlantique. La PDG Elizabeth Parrish prétend être le premier individu de l’Histoire à avoir inversé la courbe du vieillissement. C’est en tout cas ce qu’assurent les résultats de son laboratoire sur une thérapie génique expérimentale. Il s’agit une thérapie conçue pour protéger l’épuisement des cellules souches musculaires liées aux maladies inhérentes à la vieillesse. Il pourrait s’agir du premier progrès scientifique moderne concernant l’espèce humaine ! Très enthousiaste, Elizabeth Parrish s’est expliquée dans les pages de Futurism : « Les thérapies actuelles offrent seulement des avantages marginaux pour les personnes souffrant de maladies liées à la vieillesse. En outre, la modification du mode de vie a un impact limité sur le traitement de ces maladies. Les progrès de la biotechnologie est la meilleure solution, et si ces résultats sont loin d’être exacts, nous avons déjà fait l’histoire. » Chercheuse altruiste ou scientifique aveuglée par le succès ? Qu’importe, les faits sont là, même si on ne peut s’empêcher malgré tout de voir rôder l’âme de Lex Luthor chez la PDG.« Les thérapies actuelles offrent seulement des avantages marginaux pour les personnes souffrant de maladies liées à la vieillesse. En outre, la modification du mode de vie a un impact limité sur le traitement de ces maladies. Les progrès de la biotechnologie est la meilleure solution, et si ces résultats sont loin d’être exacts, nous avons déjà fait l’histoire. » Chercheuse altruiste ou scientifique aveuglée par le succès ? Qu’importe, les faits sont là, même si on ne peut s’empêcher malgré tout de voir rôder l’âme de Lex Luthor chez la PDG.

    Mais comment des chercheurs sont-ils parvenus à inverser le processus de vieillissement ? Laissez vos livres de science dans leur bibliothèque, la démarche est en fait assez simple à comprendre. Les télomères sont de courts segments d’ADN qui se trouvent sur les extrémités de chaque chromosome. Ceux-ci agissent comme des « tampons » de l’usure et du vieillissement naturel. Mais avec une division cellulaire soutenue, les télomères finissent par devenir trop courts pour protéger le chromosome. Lorsque cela se produit, ils provoquent l’appel à un dysfonctionnement et conduisent au vieillissement. Concrètement, le concept est donc de travailler à l’équilibre des télomères dans les globules blancs. Si ceux-ci restent constants, l’individu possédant ces échantillons de télomères devrait donc vieillir moins rapidement. Simple comme bonjour n’est-ce pas ?

    Bien évidemment, tout est encore en phase d’observation et le laboratoire Bioviva poursuit ses recherches sous l’œil avisé du monde de la science. En attendant, vous pouvez toujours vous racheter une panoplie de petit chimiste histoire de passer le temps, avant d’apprendre à manipuler vous-même votre propre organisme comme les mutants !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.