Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L'INNOVATION S'EXPLORE AVEC

    Edité par

    L’Etat lance un site pour lutter contre les arnaques à la voiture d’occasion

    L’État vient de lancer HistoVec, une plateforme qui permet de consulter l’historique d’un véhicule, de manière à éviter les mauvaises surprises lors d’un achat de seconde main.

    Acheter une voiture d’occasion à un particulier, c’est souvent la croix et la bannière. Il faut négocier, et surtout, à moins d’être un mécanicien chevronné, on a toujours l’impression de s’exposer à une arnaque. D’ailleurs c’est bien simple, selon une étude de 2015 de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, la moitié des ventes de véhicules d’occasion comporteraient des fraudes mineures ou graves. Ambiance.

    De manière à instaurer plus de confiance et minimiser les risques inhérents à ce type d’achat, le gouvernement a lancé HistoVec, un site qui permet à un propriétaire de générer un historique officiel visé par l’État sur son véhicule avant de le mettre en vente.

    Encore au stade de la version Beta, cette fiche de renseignement numérique comportera notamment des informations sur la date de mise en circulation du véhicule, les changements de propriétaire, les sinistres à réparation contrôlée et la situation administrative (gage, opposition, vol).

    Histovec a ainsi pour mission de rassurer l’acheteur, mais aussi d’éviter les drames. Car comme le rappelle nos confrères de Caradisiac qui ont repéré le site, la fraude peut parfois avoir des conséquences horribles. On pense par exemple à ce jeune conducteur de 19 ans qui avait trouvé la mort en 2014 dans une voiture d’occasion grossièrement retapée et remise en circulation avec la complicité d’un expert véreux. Si internet peut sauver des vies en plus d’éviter les arnaques, on ne va pas s’en plaindre.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.