" layout="nodisplay">
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Accueil / Transports en commun / L’essence était-elle vraiment moins chère dans les années 70 ?
Robin Ecoeur |  05/09/2022 11:23
L'essence était-elle vraiment moins chère dans les années 70 ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le prix de l’essence au cours des 50 dernières années ne s’est pas enflammé.

Un prix plutôt à la baisse. Le prix de l’essence, c’est le thermomètre de la population. Un référent, comme celui du montant d’un paquet de pâtes ou de celui d’une baguette de pain, qui permet de juger rapidement si les prix sont plutôt à la baisse ou la hausse. La question du jour : est-ce que le plein coûtait beaucoup moins cher il y a 50 ans ? Difficile de répondre avec certitude, mais on a quelques indices.

Tout d’abord, la qualité des essences a évolué en 50 ans avec l’arrivée du sans plomb ou encore plus récemment de l’E85. En comparant les essences de 1972 (essence ordinaire et supérieure) à celles de 2022, on ne compare donc pas les mêmes produits. Ensuite, la consommation d’une voiture est bien moins gourmande de nos jours qu’en 1970. On roule plus longtemps, et donc on réalise plus de kilomètres avec un plein en 2022 qu’en 1972. Si le prix au litre peut parfois baisser ou augmenter, le prix au kilomètre parcouru a donc quant à lui diminué.

Remise en contexte. Il faut également savoir qu’il existe plusieurs méthodes de calculs pour comparer l’évolution des prix : le prix en monnaie courante, le prix en monnaie constante ou en prix réel. Les chiffres varient et ne diront pas la même chose en fonction de la méthode employée.

Enfin, il y a les répercussions des chocs pétroliers (1973 et 1979), les fluctuations du cours du pétrole brut sur les marchés mondiaux ou les taux de change qui sont des éléments pouvant entraîner de fortes variations de prix à la pompe. « Après les deux chocs pétroliers de 1973 et 1979 qui ont provoqué un renchérissement des carburants, le contre-choc pétrolier de 1986 a entraîné une forte baisse de leur coût réel qui a atteint un point bas historique en 1992. Les années 90 ont ensuite été une période de stabilité pour le prix des carburants en euros constants », écrit l’inspection générale des finances dans ce rapportVoici quelques raisons qui rendent cette question complexe. Mais il est quand même possible d’effectuer des comparaisons dans le temps.

1973 vs 2022 : même combat ? Prenons, par exemple, l’évolution du prix de l’essence en monnaie constante, une méthode utilisée pour comparer deux périodes données puisqu’elle prend en considération l’inflation ou encore les montants des salaires. En prix constant, l’évolution du prix des carburants (essence et gazole réunis) à la pompe de 1970 à 2012 n’a pas fortement évolué. Il était par exemple d’un peu plus de 1 euro le litre en 1970. Il a dépassé les 1,20 euro en 1986 pour passer autour des 90 centimes en 1992, comme l’indique Le Monde dans cet article. Les calculs s’arrêtent en 2012, quand le prix au litre était revenu autour de 1,20 euro. Ce que l’on peut observer, c’est qu’il y a souvent des variations de prix, mais qu’au fil des années, il n’y a pas d’énormes flambées ou baisses (voir la ligne jaune sur le graphique ci-dessous ; le prix en euro et celui de sa valeur en 2005).

Il faudrait réaliser de nouveaux calculs pour obtenir les variations des dix dernières années. Nul doute que la récente flambée des prix ces derniers mois dépassant parfois 2 euros le litre auraient des conséquences sur les résultats.

@IGF

 

On sort les calculettes. Via ce site de l’INSEE, il est possible de comparer le prix en prenant en compte la perte de pouvoir d’achat enregistrée tous les ans en raison de l’inflation. Il permet de savoir à quoi correspond, par exemple, la valeur d’un franc en 1975 et de connaître sa valeur en euro de 2021.

En 1974 par exemple, le prix d’un litre d’essence se situait entre 1,61 franc et 1,75 franc, selon les chiffres du Comité professionnel du pétrole (CPDP) repris par l’AFP. En utilisant la calculette de l’INSEE pour connaître la valeur de ces deux sommes en 2021, la conversion donne un prix au litre situé entre 1,31 euro et 1,42 euro. Sachant que le prix moyen du sans plomb 95 sur l’année 2021 était selon l’INSEE à 1,54 euro, on se rend compte que les prix à la pompe de 1973 et de 2021 sont très proches. Si l’on se base sur le prix moyen du gazole en 2021, qui était selon l’INSEE de 1,44 euro, on arrive à la même conclusion.

Aussi, le budget carburant des Français est resté stable. Il représentait 3,8% du poids des dépenses en 1973 et s’élevait à 3,3% en 2019. Il sera sûrement plus élevé en 2022, mais les chiffres officiels ne sont pas encore disponibles.

Travailler moins pour plus d’essence. Si l’on se base cette fois sur le « prix réel », le point de vue évolue. Le prix réel correspond au nombre de minutes de travail nécessaire, pour une personne au SMIC, afin d’acheter un bien ou un service. Comme l’écrivait RTL dans cet article, « en 1973, pour quelqu’un payé au SMIC, il fallait travailler 19 minutes 30 pour se payer un litre d’essence. Aujourd’hui, pour quelqu’un payé au SMIC, il ne faut travailler que 9 minutes 30, soit 10 minutes de moins ». Un calcul réalisé avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie et donc, avant l’augmentation des prix.

Il est certain que la flambée des prix de 2022 aura in fine des répercussions sur les prochains calculs. Il n’est cependant pas impossible que les prix repartent bientôt à la baisse, comme cela été observé dans le passé. Un changement au niveau de la fiscalité — un conducteur paie environ 60% de taxes à la pompe dont la TVA ou la TICPE — pourrait par exemple entraîner une chute significative. Et elle serait la bienvenue vu les prévisions concernant les prix de l’énergie pour l’hiver 2022-2023.

Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !
Exit mobile version