" layout="nodisplay"> Les vélos grillent-ils vraiment plus de feux rouges que les voitures ?
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Insolite / Les vélos grillent-ils vraiment plus de feux rouges que les voitures ?
Les vélos grillent-ils vraiment plus de feux rouges que les voitures ?
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  17/10/2022 16:44
Les vélos grillent-ils vraiment plus de feux rouges que les voitures ?

Une étude montre que le plus fautif n’est pas celui qu’on croit. Mais avant de vous énerver, attendez de lire la suite.

Faute ! On l’a tous constaté, et tous vu de nos yeux un cycliste regarder à droite, à gauche, et finalement passer au feu rouge. Mais si on en croit l’enquête menée par l’institut Ipsos, ce n’est pas eux qui détiennent la palme : si presque 4 cyclistes sur 10 reconnaissent bien avoir déjà grillé un feu orange ou rouge, 67 % des automobilistes interrogés affirment l’avoir eux aussi déjà fait…

Balle au centre. En fait, les torts sont mieux partagés que la voirie. Si l’on montre du doigt les 61 % de conducteurs qui téléphonent en roulant, au risque d’être déconcentrés, on ne parle jamais des motocyclistes qui le font tout autant (60%) et on ne remarque pas que c’est exactement le même problème chez les piétons (59%). Ceux-là même qui avouent traverser hors des clous à 86 %.

Les cyclistes se plaignent souvent que des voitures ne respectent pas le sas vélo, au feu ; c’est le cas de 32 % des conducteurs en effet, mais aussi… de 66% des scooters et motos. Et attendez, ce n’est pas tout.

Quitte à parler de respect des voies, saluons les 7 motards sur 10 qui avouent se garer sur les trottoirs, rouler sur la piste cyclable (pour 61% d’entre eux) et même carrément circuler sur les trottoirs au milieu des piétons (44%).

 

La France a peur (sauf les femmes). Réalisée à la demande de la fondation Vinci Autoroute auprès de 12 400 personnes en Europe (dont 2400 de nos concitoyens), l’enquête présente un tableau catastrophique où chacun à peur de l’autre sans que personne ne sache comment réparer tout cela. Personne ? En fait si.

D’une part, l’étude montre que dans toutes les situations de non-respect suscitées, les femmes font mieux que les hommes. Oui, TOUTES. D’autre part, ceux qui multiplient les modes de transports font plus attention aux autres et se montrent plus respectueux. Sans doute, parce qu’il est plus facile alors de mettre à leur place.

Enfin, si l’enquête conclue que pratiquement 90 % des usagers de la route (tous véhicules confondus) se sentent à cran, on a envie de rétorquer que les raisons d’être angoissés sont bien assez nombreuses aujourd’hui, non ? Finalement la route ne fait que cristalliser ces tensions, plus que de les exacerber… A bon entendeur, bonne route.

insolite

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !