Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les universités se dotent de locaux délirants pour stimuler l’innovation

    Fini les amphis et la cafèt’ un peu pourrie

    Les USA et le Canada pensent avoir trouvé la recette miracle pour former des Steeve Jobs en puissance : investir dans des environnements innovants pour encourager la créativité et le génie !

    La créativité et l’innovation passent aussi… par le lieu de travail ! Et ceux qui l’ont le mieux compris sont les Etats-Unis et le Canada. Les deux pays nord-américains investissent en masse dans leurs universités pour les doter de “vastes bâtiments high-tech” pour favoriser l’éclosion “de grandes idées high-tech”, raconte le New York Times. Le Bergeron Centre for Engineering Excellence de l’université York à Toronto, le Cornell Tech à New York ou le Visual Arts Building de l’Université de l’Iowa City sont tous équipés de locaux à la pointe “de grandes idées high-tech”, raconte le New York Times. Le Bergeron Centre for Engineering Excellence de l’université York à Toronto, le Cornell Tech à New York ou le Visual Arts Building de l’Université de l’Iowa City sont tous équipés de locaux à la pointe de l’innovation. New York Times. Le Bergeron Centre for Engineering Excellence de l’université York à Toronto, le Cornell Tech à New York ou le Visual Arts Building de l’Université de l’Iowa City sont tous équipés de locaux à la pointe de l’innovation.

    “Si la légende de la création Silicon Valley commence dans le garage de Steeve Jobs (qui est maintenant un site historique), la légende de la création sur les campus commence au bâtiment 20 du M.I.T. Ce terrier de bureaux D.I.Y., destiné aux chercheurs de l’université, est à l’origine de nombreuses rencontres fructueuses dans les années 50”, raconte le journal américain. Aujourd’hui, les universités rêvent de reproduire cette émulation de créativité, où l’important est de mélanger les disciplines pour qu’elles se complètent.

    “Ca vous fait penser à la Silicon Valley ? C’est fait pour”

    Dans ces universités d’un nouveau genre, pas de salles de classes classiques. Oubliez nos facs européennes et imaginez des espaces où les étudiants, enseignants et chercheurs se côtoient, dans des salles modulables et multi fonctionnelles. Bonjour les ateliers et bye bye les amphis ! Le mobilier est monté sur roulettes et les postes de travail sont nomades. Quant aux grands espaces de passages, comme les entrées ou les escaliers, ils sont pensés commes des lieux de rencontres et d’émulation. Des universités prévues pour les brillants élèves des écoles de business, d’art, d’ingénieurs ou encore les entrepreuneurs les plus doués du monde entier.

    “Ca vous fait penser à la Silicon Valley ? C’est fait pour”, assure le NYT qui explicite la pensée de ces universités 2.0 : “évoluer dans de vastes espaces interactifs favorise la pen“évoluer dans de vastes espaces interactifs favorise la pensée globale ; vivre dans des boîtes favorise la pensée confinée”. Le slogan de l’université de l’Utah résume à merveille cet état d’esprit : “Vivre, créer, se lancer”. “Vivre, créer, se lancer”.

    Et en France ?

    Côté français, c’est l’école « 42 » créée par le fondateur de Free Xavier Niel qui se démarque. D’ailleurs la première promo de 800 étudiants va arriver sur le marché du travail dès cet automne. Ne vous attendez pas une remise de diplôme, il n’y en aura pas. Pas de diplômes, et pas vraiment de professeurs non plus : les étudiants codeurs travaillent principalement en autonomie durant leur formation. Ainsi, ce ne sont pas vraiment les locaux qui font la différence – il s’agit d’open space – mais plutôt la méthode qui détonne. L’innovation majeure ? L’école est ouverte 24h/24 et les étudiants peuvent y dormir, s’y doucher etc…

    Rien d’étonnant à ce que Xavier Niel ait annoncé qu’il allait ouvrir un établissement scolaire du même type dans la Silicon Valley, en Californie… La boucle est bouclée !

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.