Les salariés qui vont au boulot à vélo seraient 30% moins absents que les autres
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Les salariés qui vont au boulot à vélo seraient 30% moins absents que les autres
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  26/09/2021 21:23
Les salariés qui vont au boulot à vélo seraient 30% moins absents que les autres

D’après les rapports officiels, les salariés en vélo sont aussi plus productifs et moins malades. Si votre patron nous lit, vous pouvez dire adieu à votre voiture de fonction.

On le savait, opter pour le vélo permet d’oublier les bouchons et de garder la santé. Mais à en croire L’Équipe, on découvre d’autres bénéfices qui devraient convaincre votre patron. Enfourcher son vélo chaque matin ferait de vous un travailleur plus performant. Si si, c’est le MEDEF qui l’a dit dans une étude : les vélotafeurs seraient jusqu’à 9% plus productifs. Un bénéfice imputable à une meilleure oxygénation du cerveau et une motivation boostée aux bonnes hormones (dopamine et sérotonine) sécrétées durant l’effort.

https://twitter.com/Stephtardivel/status/1440946658557243392?s=20

Autre gain net, l’absentéisme. Des chercheurs danois ont constaté que les vélotafeurs sont moins souvent en retard et se mettent moins en arrêt maladie. Environ un quart de congés maladies de moins que les autres employés prenant les transports en commun ou qui conduisent. Ce n’est pas un détail puisque, dans le monde d’avant le télétravail, l’absentéisme (estimé en 2017 à 17,2 jours par an) coûtait 107 milliards d’euros à la France. Il a même encore grimpé en 2020.

Et c’est pas fini. L’activité physique des mobilités actives (vélo, trottinette, marche) entretient quotidiennement les muscles, tendons et articulations ce qui réduit les risques de troubles musculo-squelettiques : tendinites, sciatiques, etc… sont toutes classées comme des maladies professionnelles dans lesquelles la responsabilité de l’employeur peut être invoquée…

Sur le plan mental également, le vélo permet de se détendre, de décharger une part de son stress, voire de ses angoisses. Bref : pédaler permet de rétablir un équilibre psychologique réduisant les risques de burnout. Ajoutons encore que pédaler aide à réduire les mauvaises graisses, repoussant le diabète et l’hypertension et on finira par se demander pourquoi le vélotaf n’est pas remboursé par la Sécu…

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !