Les rebelles de Plateau Urbain reinventent Paris
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Redac Détours |  13.08.2016
Les rebelles de Plateau Urbain reinventent Paris

Des squatteurs qui font rêver

Détours se lance dans un tour des lieux qui réinventent la ville ! Premier arrêt, L’Open Bach déniché par Plateau Urbain. Et c’est Simon Laisney qui s’y colle pour nous expliquer le défi de son association : redonner vie à des immeubles vides. Ils changent les règles et mélangent startupers, artistes et associatifs.

Dans des batiments vides, voilà des squatteurs d’un nouveau genre. Simon Laisney organise des occupations de lieux abandonnés avec son asso Plateau Urbain. Depuis 2013, il joue les entremetteurs entre des propriétaires de bâtiments vides et des artistes, des associations ou des startupers en quête de locaux. Depuis 2013, il joue les entremetteurs entre des propriétaires de bâtiments vides et des artistes, des associations ou des startupers en quête de locaux. Ces derniers occupent les lieux, au moins pour un temps et font de l’ephémère un espace de liberté.

Plateau Urbain a déjà posé sa patte dans une dizaine de bâtiments inoccupés en région parisienne, dont Les Grands Voisins ou encore l’Open Bach, où Simon Laisney a donné rendez-vous à Détours. L’ancien bâtiment, situé dans le 13e arrondissement de la capitale, était auparavant occupé par l’école d’urbanisme de Sciences Po. SesDétours. L’ancien bâtiment, situé dans le 13e arrondissement de la capitale, était auparavant occupé par l’école d’urbanisme de Sciences Po. Ses 530 m2 sont aujourd’hui devenus “un laboratoire d’interactions créatives”. “un laboratoire d’interactions créatives”.

Rencontre avec Simon Laisney, entremetteur immobilier.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire