Les politiques en font-ils assez en matière de mobilité ? Les Parisiens nous répondent
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Les politiques en font-ils assez en matière de mobilité ? Les Parisiens nous répondent
Vincent Pons |  01/02/2021 10:39
Les politiques en font-ils assez en matière de mobilité ? Les Parisiens nous répondent

Tous les jours, nous vous parlons des nouveautés en matière de mobilité, mais mis à part les commentaires sur les réseaux sociaux, nous ne connaissons pas vraiment votre avis. Détours est donc sorti dans la rue pour prendre votre pouls via un micro-trottoir.

Abdou, 59 ans, chauffeur de taxi à Paris. “À Paris, le trafic est devenu un enfer. Avec tous les travaux qui pullulent sur les routes, la fluidité a été fortement impactée. On sait que les politiques publiques tendent à évacuer la voiture de l’espace publique mais la méthode utilisée est coercitive. D’un autre côté, la route est devenue une jungle avec les trottinettes, vélos et autres monoroue. Dans mon métier, nous n’arrivons pas à cohabiter avec eux. Il existe une réglementation à propos de ces mobilités, mais elle doit être connue de tous car pour le moment, on n’en voit pas les conséquences bénéfiques“.  

Antoine, 60 ans, usager des transports en commun.

Il faut que le gouvernement pense dès maintenant à améliorer les transports en commun. Je ne suis pas le seul à rester bloqué des heures chaque mois dans le métro pour d’innombrables problèmes. On passe la plupart du temps de notre journée dans les transports donc il faut qu’ils bougent vite. En tant que personne handicapée, c’est encore plus dur car rien n’est fait pour nous dans le métro, bus ou tramway. Il n’y a quasiment jamais d’ascenseur, d’escalator ou même de rampe adaptée pour la descente ou la montée. 

(C) Vincent Pons

Dominique, 62 ans, motard.

“Depuis l’année dernière, les nouvelles mobilités ont causé une multiplication des problèmes sur la chaussée. Elles ne correspondent plus au code de la route, essentiellement dédié aux voitures et aux motos. Roulant en scooter, je crains de plus en plus que le stationnement devienne payant pour les deux-roues à Paris. S’il est installé, j’ai peur que les transports en commun soient encore plus saturés qu’ils ne le sont déjà…”

Xavier, 33 ans, cycliste.

“Aujourd’hui, à Paris, je me sens de plus en plus en sécurité à vélo grâce aux améliorations sur les pistes cyclables. Les politiques mettent en avant le vélo et c’est une bonne chose, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. Il devrait y avoir plus de répression sur les automobilistes qui se garent sur les pistes cyclables. Dans la capitale, étant donné la densité de population, nous devons tous faire des efforts et heureusement qu’il y a des aides pour l’achat de mobilités douces. Après, j’imagine que pour les automobilistes cela ne doit pas être simple en ce moment…” 

(C) Vincent Pons

Benoît, 22 ans, autre cycliste.

“Depuis peu à Paris, il est presque devenu agréable de se déplacer à vélo, mais il y a encore quelques aberrations. Tout cela est lié au fait que les voitures utilisent les mêmes routes que les cyclistes et c’est dangereux. Je fais tous mes déplacements à vélo et ne me déplace jamais en voiture à Paris, je le fais seulement en province où je n’ai pas d’autre choix. En province, il y a un manque d’alternative, s’il existait une solide offre ferroviaire je n’hésiterais pas à la prendre. Après, je pense que les investissements doivent être si élevés qu’ils sont impossibles à faire pour le moment…” 

mobilité Paris Politique publique Transport en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !