Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les peintures de l’avenir seront vivantes

    Les musées ne seront plus jamais comme avant.

    L’art contemporain semble destiné à un grand bond. Exposerons-nous encore des toiles dans un futur proche ? Oui, s’il s’agit de visages humains. Mieux encore, avec la technique d’un directeur créatif japonais, nous nous trouvons au carrefour de l’art et du numérique.

    Alors que le body painting est une tendance photographique majeure sur les réseaux sociaux, des créatifs japonais utilisent de leur côté une technique permettant un tracking facial en temps réel, pour altérer des images programmées sur un visage. C’est sous la houlette du directeur créatif Nobumichi Asai que le collectif a travaillé sur le logiciel OMOTE, créé spécialement pour l’occasion. Et tandis que certains travaillent au futur de la mode en créant des nouvelles robes en 3D, Nobumichi Asai a peut-être déjà inventé le support artistique de demain. L’artiste tient déjà une certaine notoriété au pays de soleil levant, après avoir animé des murs de briques pour le plus grand bonheur d’une foule en délire à Yokohama. On le soupçonne d’être fan de Tetris. Yokohama. On le soupçonne d’être fan de Tetris.

    En plaçant des capteurs à des endroits stratégiques du visage, des pommettes au menton en passant par le front, le Japonais utilise finalement les émotions et le langage facial d’une personne comme véritable toile numérique. Simulation de pleures, kaléidoscope rétro, mer de couleurs, l’artiste fait interagir différentes inspirations créatives et les expressions du visage pour créer des œuvres uniques. A mi-chemin entre physique et numérique, il s’agit finalement de vidéos préprogrammées qui varient selon les mouvements du visage. Un procédé simple mis au point par l’artiste grâce à son logiciel qui capitalise sur la technique du mapping et du tracking. Plus besoin de psychotropes pour voir des dessins en mouvement. Les œuvres d’art de demain seront vivantes.On imagine déjà la création de Nobumichi Asai entre les mains des fans de science-fiction. Avec un tel logiciel, se déguiser en Avatar ou en Dark Maul parait déjà beaucoup plus simple…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.