Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Les enfants autistes, champions de la reconnaissance faciale !

    Donnez-leur des Google Glass et une intelligence artificielle, et admirez le résultat

    Des chercheurs de Stanford ont développé un prototype de Google Glass à usage thérapeutique pour venir en aide aux enfants autistes.

    Il a toujours été difficile pour les enfants autistes d’identifier les émotions des gens, car ils ne comprennent pas les expressions faciales. Ce qui freine a fortiori les interactions sociales. Et même si une thérapie comportementale présente certaines vertus, il s’agit en parallèle d’une solution longue et coûteuse. Mais lorsqu’un jeune adolescent autiste voit sa vie chamboulée grâce à la technologie de l’iPad, de multiples portes s’ouvrent pour permettre aux enfants atteints de ce syndrome de s’en délivrer. Pour preuve, des chercheurs de l’université de Stanford ont développé un logiciel d’intelligence artificielle compatible avec les Google Glass pour offrir une aide considérable à ces jeunes pouces. On les imagine déjà s’amuser avec leurs super-lunettes comme dans Dragon Ball Z. Et à l’instar des super-héros de ce fameux dessin animé, la quantité d’information livrée par l’IA leur permet d’en assimiler un certain nombre en temps réel sans préparation au préalable ! Un vrai coup de pouce pour les bambins.

    Mieux encore, c’est en s’amusant que ces enfants autistes peuvent vivre l’expérience. Le logiciel a en effet été conçu comme un jeu dans lequel les lunettes offrent une séance d’apprentissage interactive. Par exemple, les verres demandent aux enfants de signaler quelqu’un qui est heureux et s’ils regardent quelqu’un qui sourit, le système le reconnaît et les récompense avec des points. Connectée à une application mobile, la paire de Google Glass permet en parallèle aux parents et au médecin traitant de suivre l’évolution du jeune mais également de jouer avec lui pour lui permettre d’accumuler plus d’expérience durant la partie. Un véritable jeu de société connecté, en somme. On imagine déjà un Trivial Pursuit numérique.

    Le logiciel est actuellement en phase de test auprès d’une centaine de jeunes souffrant d’un trouble de spectre autistique. Nul doute que les progressions dans le domaine permettront à ces enfants de devenir de vrais champions de la reconnaissance faciale ! Après, reste à voir s’ils deviendront des scientifiques de la police spécialisés dans le domaine de la recherche de fugitifs…

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.