Le "ticket mobilité" du gouvernement sera offert aux salariés dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le “ticket mobilité” du gouvernement sera offert aux salariés dès 2020
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  08.07.2019
Le "ticket mobilité" du gouvernement sera offert aux salariés dès 2020

Pour encourager les salariés à utiliser des transports peu polluants sur leurs trajets domicile-travail, les entreprises pourront prendre en charge une partie de ces dépenses. Mais comme avec l’indemnisation kilométrique vélo (IKV), la prise en charge par l’employeur ne sera pas obligatoire.

Métro-boulot-écolo. Le Sénat et les députés ont voté en juin le texte de la loi d’orientation des mobilités (LOM). Parmi les mesures phares, le « ticket mobilité » était au cœur des discussions. Deux grandes annonces ont été faites.

La première est un forfait de 400 euros pour celles et ceux qui se déplacent à vélo ou en covoiturage (le conducteur et/ou le passager). En plus, l’employeur pourra prendre en charge la moitié de l’abonnement de transport et ce peu importe son prix. La deuxième est la prise en charge (facultative) des frais de carburant, là aussi à hauteur de 400 euros par an, pour les thermiques et les véhicules plus propres. Attention, celle-ci ne s’applique que pour ceux qui n’ont pas d’autres choix que de se déplacer en voiture.

Ledit ticket prendrait la forme des tickets restaurants, c’est-à-dire des bons à utiliser dans certains cas bien précis et chez des vendeurs agréés comme les magasins de vélo ou les stations-service. « L’autopartage et la location de véhicules en libre-service seront ajoutés par décret, a promis la ministre des Transports », explique Le Monde. Toutes les entreprises de plus de 50 salariés sont (grandement) autorisées à participer. Ce forfait mobilité sera d’ailleurs un sujet obligatoire des négociations annuelles des entreprises. Mais rien n’obligera ladite société à franchir le pas.

Toujours selon Le Monde, « seuls 144 employeurs sur un total de 146 000 entreprises (hors microentreprises) ont déclaré auprès de l’Observatoire de l’indemnité kilométrique vélo la verser à leurs salariés ». Espérons alors que cette nouvelle mesure ait plus de succès. Car pour atteindre l’objectif zéro émission nette de CO2 d’ici 2050, il faut que tout le monde joue le jeu. 

Environnement loi mobilité

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire