Le sport le plus tendance de l'été, c'est le buggy parapente
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le sport le plus tendance de l’été, c’est le buggy parapente
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  03.07.2019
Le sport le plus tendance de l'été, c'est le buggy parapente

Né pour défier la gravité et les terrains accidentés, le buggy volent est l’ultime sport mécanique pour ceux qui n’ont pas envie d’être stoppés.

Ce que veulent les Hommes. Après la moto jet-ski et le trois-roues volant, la grande famille des véhicules hybrides accueille un nouveau membre : le Skyrunner MK3.2. Lancé voilà quelques années par Stewart Hamel, un investisseur américain spécialisé dans l’aéronautique, ce buggy harnaché d’un parachute décolle partout sans piste de décollage et une stabilité totale est garantie grâce à une conception digne des véhicules militaires.

« Simply the best. » Alimenté par deux moteurs, le Skyrunner donne à chacune des utilisations la meilleure motorisation possible. Monté sur un châssis composé d’un acier renforcé avec de la fibre de carbone il procure un haut degré de durabilité et de performance. Ces matériaux garantissent ainsi un poids plume à la machine de 544 kilos à vide. Cependant, mieux vaut ne pas trop charger la bête car il sera impossible de décoller à plus de 816 kilos. 

Pour décoller et faire gonfler la toile de parachute, le véhicule doit atteindre 56 km/h, ce qu’il fait en moins de 152 mètres. Une fois en l’air, le déplacement se fait à l’aide de deux pédales et les gaz s’ouvrent par le biais d’une manette. L’altitude maximum que « l’aéronef » peut atteindre est de 3000 mètres avec une vitesse max de 84 km/h. Faites bien attention à remplir votre réservoir d’essence car même si le temps passe vite, l’autonomie en l’air est de 222 kilomètres (contre 386 au sol).

Multi-tâches. Cette machine peut vous emmener où bon vous semble et peut servir à tout. Stewart Hamel rapporte au site NewAtlas que de nombreuses personnes l’utilisent tous les jours en remplacement d’un hélicoptère, plus onéreux à l’emploi. Pourtant, le prix n’est pas si mini : si vous habitez au Royaume-Uni, en Arabie saoudite, en Australie ou aux États-Unis, il faudra compter la modique somme de 154 000 dollars (136 263 euros). Bref, si vous voulez faire ça pour votre prochain EVG ou F, vous avez intérêt à commencer votre levée de fonds dès maintenant. 

buggy sport mécanique Véhicule volant

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire