Le saviez-vous ? Laisser votre moteur allumé à l'arrêt peut vous coûter 750 €
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
L'EASY MOBILITY CHALLENGE EST DE RETOUR, DECOUVREZ LES START-UP EN COMPETITION ICI
Detour
Le saviez-vous ? Laisser votre moteur allumé à l’arrêt peut vous coûter 750 €
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  28/12/2021 17:48
Le saviez-vous ? Laisser votre moteur allumé à l'arrêt peut vous coûter 750 €

C'est hélas l'une des grandes mauvaises habitudes françaises, et qui peut vous coûter cher. Le geste citoyen, en prime, fait du bien à la planète.

Pollution hivernale. Qui n’a jamais vu, surtout à l’apparition des basses températures, des parents laisser tourner le moteur devant l’école, ou tel artisan dans son camion avec le chauffage allumé ? Ces situations hélas banales ont pourtant un coût, autant écologique qu’économique : sans qu’on puisse parler de crime vous faisant risquer la prison, le fait de laisser un moteur allumé est une infraction à une loi méconnue, et qui pourtant ne date pas d’hier : elle remonte à 1963.

Depuis presque 60 ans, précisément depuis l’article 2 de l’arrêté ministériel du 12 novembre 1963, il est stipulé que “les véhicules en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté, sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises en route à froid“. La faute aux Trente Glorieuses sans doute, suivies par plusieurs crises économiques et autres chocs pétroliers, rares sont les automobilistes à avoir été verbalisés depuis la création de cette loi tout sauf fumeuse. Mais les temps changent et, réchauffement climatique oblige, les consciences évoluent.

Une amende de 135 €… mais qui peut monter vite. Dans les faits, ne pas couper son moteur et polluer silencieusement l’entourage fait risquer aux propriétaires de véhicules une amende de 135 €, mais qui peut être majorée à 375 €, voire le double selon le refus du fautif de s’acquitter de ladite somme. Un montant non négligeable qui peine pourtant à dissuader les Français de changer leurs habitudes ; la faute peut-être aux forces de l’ordre mal formées sur le sujet et qui, souvent, laissent faire sans dresser de PV. Un comble, quand on sait que l’arrêté “relatif aux fumées produites par les véhicules automobiles” est bien plus ancien que les voitures qui polluent… et qui consomment du carburant pour rien.

Pas de fumée sans feu. En moyenne, une voiture consomme 3,5 litres au 100 quand le moteur n’est pas coupé à l’arrêt. On vous laisse faire le calcul sur tout le pétrole cramé pour rien, annuellement, sur toutes les routes de France. Les constructeurs, conscients du problème, ont depuis plusieurs années développé une riposte : le start and stop. Soit un dispositif coupant automatiquement le moteur quand une voiture s’immobilise, et le rallumant de la même façon quand l’embrayage est relancé. Avec à la clef des économies de carburant non négligeables : de 7 à 10% en ville.

En synthèse, les piétons responsables n’hésiteront plus à alerter les automobilistes trop frileux sur la nécessité de couper le moteur ; il en va de la bonne respirabilité dans les centres-villes, mais aussi d’une manière citoyenne de moins faire flamber le budget carburant.

Mobilité douce

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !