Le saviez-vous ? La voiture électrique est née en France voilà 140 ans
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le saviez-vous ? La voiture électrique est née en France voilà 140 ans
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  24.02.2020
Le saviez-vous ? La voiture électrique est née en France voilà 140 ans

En France, on n’a pas de pétrole mais on a des idées pour faire sans.

Illustre inconnu. En pleine transition énergétique, la voiture électrique a le vent en poupe. Et si la chose semble nouvelle, le concept remonte pourtant à plus d’un siècle. On le doit au Limougeaud Charles Jeantaud qui, aux côtés des ingénieurs Nicolas Raffard, Gustave Trouvé et Camille Alphonse Faure, a conçu en 1881 la Tilbury : la première voiture électrique, alimentée par des accumulateurs gigantesques cachés sous les sièges.

Le “Duc”de Charles Jeantaud.

Détrôner le Duc. Quatre ans après l’invention du moteur à explosion (par l’Allemand Nikolaus-August Otto), Charles Jeantaud répond donc avec un modèle électrique. Si les premiers prototypes ne tiennent pas 100 mètres sans finir en fumée, il parvient en 1895 à faire disputer à l’un de ses véhicules électriques la course Paris-Bordeaux-Paris. C’est d’ailleurs lui qui est au volant, mais après 600 kilomètres de course il est contraint d’abandonner suite à un problème d’essieu. Cela dit, le moment de bravoure de Charles Jeantaud se produit en 1898 lorsque le plus célèbre de ses véhicules électriques — le « Duc » (36 chevaux) — établit le premier record de vitesse terrestre avec 63,15 km/h.

Taxi électrique de New York aux alentours de 1900

Un siècle plus tard. Inventeur fabuleux, chevalier de la Légion d’honneur, Charles Jeantaud se suicide en 1906 probablement pour des raisons financières ; et en utilisant, comble de l’histoire, du monoxyde de carbone. Malgré un enthousiasme réel, la voiture électrique ne va pas lui survivre très longtemps.

Aux alentours de 1900, environ 30% des véhicules en circulation aux États-Unis étaient électriques (la dominante à l’époque étant encore le modèle à vapeur) et à New York, on commence à les utiliser pour les taxis. Le point de rupture n’arrive qu’en 1908, avec la naissance de la Ford T, voiture à essence beaucoup moins chère. C’est finalement le krach de 1929 qui enterrera la voiture électrique. Jusqu’à aujourd’hui.

Voiture electrique

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire