Le recyclage vivant de Bordalo II
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le recyclage vivant de Bordalo II
Redac Détours |  21.12.2015
Le recyclage vivant de Bordalo II

Un artiste transforme les déchets en incroyables sculptures d'animaux sauvages

Si vous vous rendez au Portugal, au détour d’une rue, vous risquez de tomber nez à nez avec de saisissantes créatures, nées des mains de Bordalo II, un artiste de Lisbonne. Prononcer “Bordalo Secundo”.

Comme par exemple un raton laveur géant, “Big Racoon”, assemblé et peint en trompe l’œil, en perspectives et reliefs, à base de matériaux de recyclage. Ou un lézard génat qui bronze au milieu d’une place.

Artur Bordalo est né à Lisbonne en 1987. Dans son enfance, il observe son grand-père, le peintre Real Bordalo, peignant ses aquarelles et il découvre en parallèle les pratiques du graffiti illégal. Ces deux influences a priori contradictoires l’ont amené à construire sa propre démarche artistique.

À propos de ce qui l’inspire, Bordalo précise : “Je fais partie d’une génération extrêmement consumériste, matérialiste et cupide. L’éducation que nous recevons est dès lors axée sur une consommation exagérée. Avec la production excessive d’objets, en particulier de matériel technologique, mais pas seulement, la production de “déchet” et d’objets non utilisés également, il existe une augmentation proportionnelle à la consommation exagérée de ces mêmes objets. Et je dis “déchet” entre parenthèses car sa définition est très abstraite. Le déchet d’un homme est le trésor d’un autre”.

En effet Bordalo II crée avec les déchets de nouvelles formes fantasmagoriques, et c’est le relief apposé sur l’œuvre graphique qui donne un effet de trompe l’œil et qui interpelle.

En plein lieu urbain, et parfois là où les citadins ne vont plus, dans ces friches industrielles et ces lieux pollués et désertés, une étrange faune et flore se nourrit des déchets, se recompose pour transmettre un message écologique et philosophique, dans un langage qui mêle morceaux de carton, de pneus et de tôle. Et les couleurs vives amplifient le contraste avec ces lieux souvent gris et mornes.Bordalo II confronte directement l’œuvre de la Nature avec celle bien moins glorieuse de l’Homme à son égard.

Bordalo II

Bordalo II

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire