Le projet d'Hidalgo pour Paris : une ville entièrement cyclable en 2024
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le projet d’Hidalgo pour Paris : une ville entièrement cyclable en 2024
Robin Ecoeur |  30.01.2020
Le projet d'Hidalgo pour Paris : une ville entièrement cyclable en 2024

Pour y arriver, voici son plan : supprimer 60 000 places de stationnement, soit la moitié que compte la capitale.

Adieu les voitures. La bataille des municipales fait rage et chaque candidat pose sur la table ses idées et ses ambitions pour Paris. Après l’idée de Benjamin Griveaux qui souhaite déménager la gare de l’Est vers la banlieue et créer à sa place un « Central Park parisien », Anne Hidalgo a quant à elle annoncé le 28 janvier qu’elle rendra cyclable l’intégralité des rues de Paris d’ici à 2024 si elle est réélue, rapporte Le Parisien. Une déclaration faite… dans un café-vélo du XIe arrondissement (ça ne s’invente pas).

Pour mener à bien ce projet, la maire PS sortante a prévu de supprimer 60 000 places de stationnement individuel (sur 133 000 actuellement) afin de gagner 60 hectares. L’idée est ensuite d’ajouter 400 nouveaux kilomètres cyclables aux 1018 déjà existants et faire de Paris une ville 100% vélo. Et où se garer deviendra encore plus compliqué.

Paris = Amsterdam. Anne Hidalgo, qui a déjà créé 300 kilomètres sur les six dernières années, soit 50 kilomètres par an, compte passer à la vitesse supérieure et consacrer 350 millions d’euros à ce projet entre 2020 et 2026. La maire, qui promet une « vraie révolution » pour les cyclistes, souhaite également apporter des aménagements sécurisés sur les grands axes. Le « Vélopolitain », sorte de RER du vélo élaboré par le collectif vélo Île-de-France pour faciliter la pratique du cyclisme dans le Grand Paris, fait partie du projet de la maire.

Anne Hidalgo voudrait aussi généraliser le double-sens pour les cyclistes dans les zones limitées à 30 km/h ainsi que 100 000 nouveaux stationnements vélo. En plus, un « code de la rue » pour donner priorité aux piétons et aux deux-roues pourrait être mis en place et des agents de police seraient plus nombreux à veiller à la bonne circulation de tout ce beau monde. Si ça continue, Paris risque bien de ressembler à Amsterdam.

 

Anne Hidalgo Paris Piste cyclable vélo

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire