Le premier touriste lunaire cherche une femme pour l’accompagner
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le premier touriste lunaire cherche une femme pour l’accompagner
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  17.01.2020
Le premier touriste lunaire cherche une femme pour l’accompagner

Si tout se passe bien, Yusaku Maezawa deviendra en 2023 le premier « touriste de l’espace » grâce à un billet payé très cher pour embarquer bord d’une fusée SpaceX d’Elon Musk. Pour éviter de voyager en célibataire, il vient de passer un appel à candidature pour trouver l’âme sœur.

Un petit pas pour l’homme, une grosse bague pour la mariée. « On s’est marié sur la Lune. » De prime abord, cela ressemble à un pastiche de titre de la célèbre BD de Hergé, et pourtant c’est tout sauf une blague. Après avoir défrayé la chronique en 2018 en signant un chèque colossal dont le montant reste encore secret, Yusaku Maezawa, 44 ans, fait encore parler de lui ces jours-ci en lançant un appel public pour trouver celle qui décollera avec lui dans moins de trois ans. « Alors que les sentiments de solitude et de vide commencent lentement à monter en moi, il y a une chose à laquelle je pense : continuer à aimer une femme », a-t-il expliqué. Le récent divorcé, père de deux enfants, compte bien retrouver l’âme sœur à 384 000 kilomètres de la Terre.

Les qualités requises pour ce qui ressemble très fort à une fiche de poste ? « Avoir 20 ans ou plus, être dotée d’une personnalité brillante et rester toujours positive, vouloir profiter de la vie au maximum, encourager la paix dans le monde et surtout, être intéressée par les voyages dans l’espace. » À priori, le brief semble à la portée de toutes. Oui, mais sauf que…

Entre Tinder et le Bachelor. Si vous vous sentez l’âme d’une prétendante pour ce milliardaire, attention. Car il y a évidemment des contreparties. La plus surprenante étant que Yusaku Maezawa, 26ème fortune de Chine, a décidé de filmer la recherche de sa future petite amie pour un documentaire qui sera diffusé en streaming sur la plateforme Abema. Il faudra en outre suivre un programme d’entrainement très physique pour être en mesure de supporter le voyage ; un « petit détail » omis par Yusaku Maezawa lors de la publication de son « appel d’offres ». Enfin, le couple spatial ne sera pas tout seul dans la cabine de la fusée SpaceX puisque le fondateur du site ZozoTown (ça ne s’invente pas) a également prévu d’embarquer à ses frais six à huit artistes venus d’univers variés, afin de ramener sur Terre des créations inspirées par le voyage.

Résultat de recherche d'images pour "space X moon 2023"

À ce stade, difficile de savoir si cette histoire nous fait plus penser au Voyage dans la Lune de George Méliès (1906) qu’à un mauvais épisode de Tournez manège. Dans les deux cas, l’image de la femme-objet semble avoir (hélas) encore de beaux jours devant elle. Dieu merci, la NASA semble avoir prévu d’envoyer la première femme cosmonaute sur la Lune en 2024, soit un an après la balade touristique de Yusaku Maezawa. Affaire à suivre.

Elon Musk espace lune SpaceX

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !