Le premier TGV de la SNCF, surnommé "Patrick", va prendre sa retraite
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le premier TGV de la SNCF, surnommé “Patrick”, va prendre sa retraite
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  06/02/2020 18:50
Le premier TGV de la SNCF, surnommé "Patrick", va prendre sa retraite

Il a 41 ans, il filait à 300 km/h et il a fait 337 fois le tour de la Terre. Cette fois, Patrick, le plus vieux modèle de TGV français, va tirer sa révérence après une dernière tournée d’adieu.

Tout le monde descend. Même si elle n’a pas atteint l’âge pivot, la motrice TGV « Patrick » a tout de même sacrément roulé sa bosse. Derrière ce prénom affectueux se cache le TGV 01, lancé sur les rails français en 1978 après six ans d’expérimentation, sous les règnes successifs de Pompidou et Giscard d’Estaing. Fleuron d’une industrie française qui allait vite (on ne disait pas encore « en marche »), ce premier modèle de train à très haute vitesse devient au début des années 1980 le symbole français qu’on connaît, avec sa couleur orange repérable à 10 kilomètres.

Considéré à juste titre comme la première rame officielle de l’histoire du TGV, Patrick a été mis en service officiel le 26 février 1981 sur le trajet Paris-Lyon, d’abord à 260 km/h, puis à 300 km/h, devenant un objet de convoitise pour l’étranger (le TGV a depuis été vendu à la Corée, l’Espagne, l’Australie, etc) et surtout une fierté pour les usines d’Alstom à Belfort, où il a été accouché.

Comme le Concorde. Quant au design aérodynamique, on le doit à un homme méconnu : Roger Tallon, l’inventeur du « visage » des TGV mais aussi des trains Corail, décédé en 2011. Son « fils », Patrick, n’est pas encore en bout de course : après 13,5 millions de kilomètres engloutis, il réalisera jusqu’au 25 février une tournée d’adieu dans les technicentres de la SNCF puis rejoindra les hangars pour un repos bien mérité. Sans dire qu’une page se tourne, c’est un représentant de la vitesse made in France, comme le Concorde, qui semble prêt à passer la main. Le groupe SNCF précise que le projet pharaonique du TGV avait en son temps mobilisé 2000 personnes, de la conception à la sécurisation de ce moyen de déplacement quotidien qu’on aime tant détester. Patrick a plus que rempli sa mission.

https://twitter.com/Conducteur_RER/status/1224978273513496576?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1224978273513496576&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.francetvinfo.fr%2Feconomie%2Femploi%2Fcarriere%2Fvie-professionnelle%2Fretraite%2Fle-premier-tgv-prend-sa-retraite-apres-41-ans-en-circulation_3813881.html

SCNF TGV

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !