Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le plan de Buzz Aldrin pour coloniser Mars !

    Tourisme spatial, constructions robotiques et transports en commun.

    Buzz Aldrin n’est pas du genre à se contenter de la lune. Le compagnon d’aventures de Neil Armstrong a désormais les yeux tournés vers Mars (une planète dont on vous parle souvent sur Détours !) et a dévoilé ses plans pour installer une future base humaine sur place !

    Dans une interview accordée à la BBC, l’astronaute verrait bien notre espèce s’installer en permanence sur David Bowie… euuuh Mars, au poinsur David Bowie… euuuh Mars, au point qu’il a déjà imaginé un système de navettes entre la Planète Rouge et ses lunes, avec le rêve de développer le tourisme spatial. Sur le plus long terme, Phobos, la plus grande lune martienne, servirait de tête de pont à la colonisation humaine de la planète, puisque ce serait depuis ce satellite que l’on commanderait les robots qui construiraient les installations humaines. Puis des vaisseaux relieraient en permanence la Terre et sa lointaine voisine. Le projet n’est pas pour tout de suite cependant. APuis des vaisseaux relieraient en permanence la Terre et sa lointaine voisine. Le projet n’est pas pour tout de suite cependant. Après plusieurs études de faisabilité, il est probable que notre arrivée sur Mars ait lieu au mieux dans les années 2040.

    Quant à la question de savoir si Aldrin était prêt à s’engager pour la Planète Rouge, c’est un ferme « Non, je me sens plus utile sur Terre » qu’a répondu l’explorateur des cieux à la BBC. Agé de 86 ans, Aldrin semble avoir perdu le goût de l’aventure, mais sûrement pas celui du buzz, comme en témoigne son profil Twitter assez croustillant.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.