Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Le Petit Bain : musique electro et maker culture

    La péniche parisienne fête ses 5 ans

    A la fois barge-resto, bateau-concert et péniche sociale, le Petit Bain, ovni culturel parisien, fête ces cinq ans ce mardi.

    Le lieu est prisé des créatifs de la capitale pour ses DjSet électro pointus en plein air. Sur le toit de la barge, la terrasse offre une vue imprenable sur le pont de Bercy et la Seine. Un peu plus loin se dégage un jardinet et quelques sièges douillets. Le Petit Bain et son franc-bord jaune et blanc sont une sorte de havre de paix dans le bruyant 13e arrondissement. Une petite utopie. Voilà cinq années que l’enseigne anime le quartier à coup de concerts éclectiques, d’ateliers artistiques et de fooding atypique. Une demi-décennie que la barge de 1000 m2 occupe ce bout de quai de Seine avec une idée : dynamiser la vie culturelle du quartier et entreprendre autrement. concerts éclectiques, d’ateliers artistiques et de fooding atypique. Une demi-décennie que la barge de 1000 m2 occupe ce bout de quai de Seine avec une idée : dynamiser la vie culturelle du quartier et entreprendre autrement.

    Cet été, un espace de la terrasse est occupé par les Cuistots Migrateurs, soit des cuisiniers réfugiés. Le Petit Bain organise également le festival La Grande Colo en juillet et août “à l’occasion des 80 ans des congés payés”.

    L’histoire

    “On veut être une île dans la ville”, souligne Laurent Decès, directeur administratif et financier du complexe depuis 2013. Salle de concert, bar, restaurant, association, entreprise d’insertion par l’activité économique… Assis à la longue table en bois du restaurant, au rez-de-chaussée, l’homme à la barbe brune énumère tout ce qu’est le Petit Bain. “Nous sommes d’ailleurs une coopérat“Nous sommes d’ailleurs une coopérative, pas une entreprise à proprement parler.” Une boite plus démocratique en somme, où une personne impliquée dans le projet est égale à une voix dans la gouvernance du lieu.

    L’idée de créer un lieu culturel et populaire sur ces berges est née il y a vingt ans : “A cette époque, il n’y avait ni la BNF, ni le pont Simone de Beauvoir. Cette partie du 13e était une sorte de zone de non-droit.” L’association Guinguette Pirate s’était alors mis epont Simone de Beauvoir. Cette partie du 13e était une sorte de zone de non-droit.” L’association Guinguette Pirate s’était alors mis en tête d’occuper cet espace et d’y apporter un. Cette partie du 13e était une sorte de zone de non-droit.” L’association Guinguette Pirate s’était alors mis en tête d’occuper cet espace et d’y apporter un programme culturel. L’équipe imagine une énorme structure sur l’eau, avec une salle de concert à la programmation éclectique qui mettrait en avant des artistes émergents. Un lieu de convivialité avec un ancrage local. Le futur Petit Bain.

    A la pointe

    Après quatre années de hauts et de bas, le pont flottant est finalement terminé en 2010, et ouvre en 2011. Le Petit Bain se dote immédiatement d’une architecture à la pointe avec une des plus grandes salles de concert sur l’eau de la capitale, 450 places. “Notre acoustique fait toute la différence, elle est très bonne.” C’est le collectif d’architectes citoyens et écolo Encore Heureux qui a planché sur le projet à la fin des années 2000. Les mêmes qui ont scénarisé la COP21. La salle est également dotée d’une boucle magnétique, système qui permet aux malentendants de profiter du concert dans de meilleures conditions. collectif d’architectes citoyens et écolo Encore Heureux qui a planché sur le projet à la fin des années 2000. Les mêmes qui ont scénarisé la COP21. La salle est également dotée d’une boucle magnétique, système qui permet aux malentendants de profiter du concert dans de meilleures conditions.

    La structure est reconnaissable plusieurs centaines de mètres à la ronde. Sa proue en bois lui donne un certain cachet. Et la décoration intérieure est soignée. Graffitis et peintures murales habillent le restaurant, qui surplombe la salle de concert du -1. Un lieu où les petits artistes prometteurs viennent faire leur première scène. Un endroit pour repérer les étoiles montantes.

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.