Le pays de Galles annonce qu'il ne construira plus AUCUNE route (sauf pour les bus et les vélos)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le pays de Galles annonce qu’il ne construira plus AUCUNE route (sauf pour les bus et les vélos)
Hilaire Picault |  06/07/2021 09:26
Le pays de Galles annonce qu'il ne construira plus AUCUNE route (sauf pour les bus et les vélos)

L’argent sera investi dans des voies de circulation décarbonées, la seule façon selon le gouvernement de stopper la hausse des émissions carbones des automobilistes.

Freeze. L’annonce date du 22 juin dernier et a été faite par Lee Waters, en charge du changement climatique auprès de la ministre de l’Environnement : le gouvernement met en pause toute construction de nouvelle route. Il faut dire que selon une étude de 2020, le transport pèse 17 % des émissions de CO2 du pays et n’a fait pratiquement aucun progrès en 30 ans rappelle le Guardian, alors que depuis 1990 « nous avons diminué nos émissions de carbone de 31 % » rappelait Lee Waters.

Une autre route est possible. Passée inaperçue chez nous, l’annonce officielle a été relayée 7800 fois après que Greta Thunberg l’a elle-même re-tweetée. « Nous devons cesser de dépenser de l’argent dans des projets qui encouragent davantage de personnes à conduire, déclarait Lee Waters devant le Parlement, et consacrer plus d’argent à l’entretien de nos routes et à l’investissement dans de véritables alternatives qui donnent aux gens un choix significatif. » De fait, l’argent économisé sur ces projets de travaux publics sera attribué à l’entretien du réseau existant et le développement de voies de bus, de voies cyclables et de toute infrastructure développant un transport durable.

My protest against summer road construction. | Tom Ray | Flickr

Construire avec parcimonie. Certains projets étaient pourtant très attendus, dont un hub reliant plusieurs autoroutes dans l’agglomération du Deeside, dans le nord industriel du pays, ou un pont entre l’île d’Anglesey et le reste du pays de Galles. Mais l’exécutif s’est montré rassurant et a assuré qu’une commission examinerait les dossiers en cours un par un pour traiter les exceptions urgentes. De plus, quelques chantiers déjà entamés seront terminés – pour éviter le gaspillage des moyens dépensés et une empreinte carbone inutilement déjà émise.

On pense trop souvent que les véhicules sont la cause de la pollution quand les infrastructures mises à leur disposition en sont tout aussi responsables. Et là-dessus, la puissance publique a tout pouvoir. Le pays de Galles, de ce point de vue, montre la route à emprunter.

Deja demain

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !