Le monde d'après : 62% des Français satisfaits des lois anti-voitures en ville
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le monde d’après : 62% des Français satisfaits des lois anti-voitures en ville
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  27/09/2020 19:36
Le monde d'après : 62% des Français satisfaits des lois anti-voitures en ville

Ils sont même d'accord pour que cela continue... mais uniquement dans les grandes villes.

Fin de règne. Alors que la journée sans voiture vient de s’achever à Paris (et démarre demain partout ailleurs), tout laisse penser que cette situation est vouée à devenir la norme. Sollicités par l’IFOP, quelque 2000 Français ont donné leur sentiment sur les « politiques de restrictions de la circulation automobile » récemment mises en place pour limiter les émissions de carbone et le réchauffement climatique. Il apparaît que près de deux tiers (62%) des interrogés vivants dans les grandes métropoles les approuvent.

Prendre la voiture = exceptionnel. Pour beaucoup, ils souhaiteraient même que leurs élus maintiennent le cap en termes d’aménagements cyclables et de politique de réduction de la place de la voiture en ville. Normal, explique l’IFOP, puisqu’à peine 29% des ultra-citadins vont travailler en voiture alors que le vélotaf atteint aujourd’hui 15%.

Une France à deux voies. Une précision toutefois : si les résidents des villes de plus de 100 000 habitants affichent « un net soutien », ce n’est pas le cas du reste de la France : dans l’ensemble, 51% des Français se prononcent contre ces nouvelles règles coercitives. Plus d’un quart des Français ont même l’intention d’acheter une voiture prochainement. Leurs lamentations dénoncent en particulier les conditions de circulation et de stationnement pour plus de 62%. C’est même ce qui réunit les deux catégories : 74% des Français se disent opposés aux suppressions de places où se garer. Finalement, ce que réclament les Français dans le détail de l’étude, ce n’est pas d’avoir plus ou moins de voitures dans nos villes. Mais qu’on n’empêche pas celles qui sont là de circuler.

Automobilité français

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !