Le détecteur "anti-oubli de bébé" devient obligatoire en Italie
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Le détecteur “anti-oubli de bébé” devient obligatoire en Italie
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  21.11.2019
Le détecteur "anti-oubli de bébé" devient obligatoire en Italie

Afin d'éviter que de nouveaux enfants soient laissés seuls dans l'habitacle d'un véhicule, un dispositif anti-oubli est désormais rendu obligatoire en Italie. Il devra équiper les voitures des parents et de tout accompagnateur.

Mieux vaut prévenir… Les chiffres font froid dans le dos. En 2018, 53 enfants sont décédés aux États-Unis parce qu’oubliés dans une voiture. En 2019, le décompte est déjà de 51. Si l’Italie ne déplore “que” huit décès depuis l’année 1998, cela n’a pas empêché le ministère transalpin des Transports de légiférer pour éviter ces drames du quotidien.

Résultat de recherche d'images pour "italie siège bébé"

Depuis le 7 novembre, les parents d’enfants de moins de 4 ans – ainsi que les grands-parents et tout autre accompagnateur – doivent équiper leur véhicule d’un détecteur anti-oubli. Soit en achetant un nouveau siège-auto comprenant le dispositif, soit en ajoutant un module à leur siège actuel. Grâce à ce système, si un enfant est laissé seul par inadvertance, une alarme se déclenche et émet des sons et des vibrations percevables à l’intérieur, mais également à l’extérieur de la voiture.

L’État s’est engagé à prendre en charge 30 euros sur chaque achat d’un détecteur.

Les plus élaborés de ces appareils vont jusqu’à envoyer des messages ou appeler le “smartphone du conducteur”. L’État s’est quant à lui engagé à prendre en charge 30 euros sur chaque achat d’un détecteur. En revanche, en cas de non-respect de la législation, les contrevenants s’exposent à une amende allant de 81 à 326 euros ainsi qu’à un retrait de 5 points sur le permis de conduire. D’autres pays réfléchissent actuellement à faire entrer une loi semblable. Et même les constructeurs automobiles se sont emparés de la question : certains ont déjà émis le souhait d’équiper en série leurs véhicules de mécanismes anti-oubli.

Bébé

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire