Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L’app by SEAT – Un texte un jour, pour se cultiver même lorsqu’on est pressé

    Pour un shoot d’inspiration journalier

    Chaque semaine, SEAT plonge dans les limbes des app stores pour vous dénicher les meilleures applications qui vous assisteront dans votre quotidien de demain. Notre coup de cœur de la semaine : Un texte un jour, qui nous propose chaque jour un nouvel extrait de classique littéraire.

    Avoir une culture de bibliophile, déclamer la bonne citation de Camus au moment opportun ou connaître quelques poèmes de Rimbaud sur le bout des doigts, on en rêve tous. Le hic : ces envies littéraires nous sont venues bien trop tard. Résultat : de nombreuses années de lecture perdues et peu de temps pour les rattraper. C’était sans compter sur Un texte un jour.

    La promesse de cette app made in France ? Proposer chaque jour une vingtaine de lignes d’une oeuvre littéraire majeure. Hugo, Dumas, Proust, Voltaire, Balzac, tous y passent ! L’appli nous permet également de sauvegarder ses écrits favoris et de jouer à tester ses connaissances.

    La littérature classique « en danger » ?

    A l’origine de cette application, Sarah Sauquet, 32 ans et professeure de lettres dans un lycée de la capitale. “Mon idée, c’est de montrer que tout le monde peut lire des classiques”, a-t-elle expliqué à CHEEK Magazine. En 2013, la prof’ tenait même une conférence TEDx sur “L’innovation numérique au service des classiques”, où elle assurait que la littérature classique était “en dangeCHEEK Magazine. En 2013, la prof’ tenait même une conférence TEDx sur “L’innovation numérique au service des classiques”, où elle assurait que la littérature classique était “en danger” : “L’innovation numérique au service des classiques”, où elle assurait que la littérature classique était “en danger” : “en danger” :

    “Si on devait faire un sondage aujourd’hui dans la salle, combien d’entre vous lisent encore des classiques ? Et parmi vos enfants, combien d’entre eux lisent des classiques hors de la contrainte ? (…) Je sais qu’ils sont de moins en moins nombreux. Et je sais que quand j’en donne un à lire à mes élèves, je sens dans leur regard un muet, mais implorant, “nan mais allo quoi, tu veux me faire lire un livre alors qu’il y a un film…” ”

    Aujourd’hui, dans les pages de CHEEK, Sarah Sauquet est plus nuancée :

    “On a vu par exemple, au moment des attentats de 2015, qu’on relit certains essentiels, comme Voltaire. J’ai donc envie de croire qu’en période de crise, les classiques sont toujours là. Mais ce que je crains en tant que prof, et je le vois bien où j’enseigne, au Lycée Charles de Foucauld Porte de la Chapelle, c’est que la lecture de classiques devienne de plus en plus réservée à une élite.”

    Tendance qu’elle souhaiterait enrayer, ou au moins atténuer, grâce à son application, disponible gratuitement sur l’AppStore et Android. L’interface est à première vue austère, mais les écrits se suffisent à eux-mêmes. Il est toujours agréable de découvrir ou redécouvrir les classiques, pour une touche d’inspiration quotidienne !

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.