L'app by SEAT : le shazam français des fleurs
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
L’app by SEAT : le shazam français des fleurs
Redac Détours |  16.08.2016
L'app by SEAT : le shazam français des fleurs

En un clic, vous connaissez la fleur que vous avez croisé

Chaque semaine, SEAT plonge dans les limbes des app stores pour vous dénicher les meilleures applications qui vous assisteront dans votre quotidien de demain. Notre coup de cœur de la semaine : Pl@ntnet, qui a été téléchargée plus de 2 millions de fois. Elle permet de découvrir les fleurs que vous croisez tous les jours. Pl@ntnet, qui a été téléchargée plus de 2 millions de fois. Elle permet de découvrir les fleurs que vous croisez tous les jours. qui a été téléchargée plus de 2 millions de fois. Elle permet de découvrir les fleurs que vous croisez tous les jours.

La nature, c’est chouette. Surtout quand elle est bien fleurie ! Mais en balade, connaissez-vous vraiment les belles plantes que vous croisez ? Non ? Pas de panique, il y a une application pour tout, même pour shazamer les fleurs ! Pl@ntnet vous permet de connaître le nom et les caractéristiques des fleurs que vous croisez en seulement quelques doigtés sur votre écran tactile. Il vous suffit de prendre la plante en photo. L’app cherche ensuite dans sa base de données des images de fleurs qui pourraient ressembler à la vôtre. Il n’y a plus qu’à choisir parmi la sélection de cliché proposée.

A savoir, Pl@ntnet est collaborative et les propositions de plantes ne cessent d’augmenter. L’app couvre aujourd’hui 4 zones géographique : l’Europe de l’Ouest, l’Océan Indien, l’Amérique du Sud et l’Afrique du Nord. En somme, pas mal d’endroit où vous pourrez l’emporter en vacances !

Une révolution botanique

Pl@ntnet est une petite révolution botanique qui a trouvé son public : elle a déjà été téléchargée plus de 2 millions de fois dans le monde, sur Anroid et iPhone, depuis 2013, date de sa sortie. Et cocorico, l’app est française ! Elle résulte d’un projet commun entre différents centres de recherches agronomiques (le Cirad, l’Inra), l’Inria (centre de recherche sur le numérique) et l’Ird (l’Institut de recherche pour le développement), avec l’association Tela Botanica, le tout soutenu par Agropolis Fondation. l’Inra), l’Inria (centre de recherche sur le numérique) et l’Ird (l’Institut de recherche pour le développement), avec l’association Tela Botanica, le tout soutenu par Agropolis Fondation. l’Inria (centre de recherche sur le numérique) et l’Ird (l’Institut de recherche pour le développement), avec l’association Tela Botanica, le tout soutenu par Agropolis Fondation. l’Ird (l’Institut de recherche pour le développement), avec l’association Tela Botanica, le tout soutenu par Agropolis Fondation. Tela Botanica, le tout soutenu par Agropolis Fondation.

Presque 15 milles personnes l’utilisent quotidiennement. En tête des curieux de botanique, les Italiens sont en haut du tableau, devant les Espagnols, les Allemands et les Anglais. Les Français arrivent bien plus tard. Chez Détours, on se demande bien ce que vous attendez pour télécharger Pl@ntnet ? Nous, en bons botanistes, nous l’avons adopté !

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire