Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    Laisse pas trainer ton fils : il existe un « contrôle parental » pour les voitures

    L’outil permet de limiter les capacités du véhicule, comme la vitesse ou le volume sonore.

    La clé des champs. Les contrôles parentaux existent déjà depuis plusieurs années sur les télévisions et les ordinateurs. Ils servent à priver l’accès à certains sites et contenus jugés inadaptés ou inappropriés. Mais quid des contrôles parentaux pour les véhicules alors qu’ils sont de plus en plus connectée et intelligents ? Ces nouveaux systèmes, comme l’avertisseur de fatigue, l’alerte au franchissement involontaire de ligne ou le freinage d’urgence autonome rendent la conduite plus sûre. Il existe maintenant un outil, baptisé « MyKey », qui permet de contrôler les caractéristiques de l’engin.

    Lever le pied. Concrètement, il s’agit d’une clé de démarrage sans contact. En la passant devant un lecteur, elle se pliera aux paramètres qui ont été enregistrés par le propriétaire de la voiture pour les autres conducteurs qui seront amenés à s’en servir. Par exemple, il est possible de limiter la vitesse (le plus évident), mais aussi de restreindre le volume de la radio ou bloquer l’usage du GPS lors de la conduite.

    Régulation. On peut aussi définir des alertes sonores lorsque certains paliers de vitesse sont atteints. Une manière d’avoir l’œil sur son enfant qui vient de passer le permis de conduire ou de s’auto-réguler. Par exemple, on peut envisager de stopper complètement la voiture si elle sort d’une zone bien définie… La technologie existe déjà aux États-Unis et débarque en Europe bientôt. De quoi être rassuré.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.