Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    L’AirCrete, la matière ultime pour construire l’éco-dôme de ses rêves

    Mix de ciment et de bulles d’air, cette matière étanche et ignifugée s’impose comme l’arme incontournable des amateurs de construction de dômes à prix cassé. Suivez le guide.

    Une tendance en cache souvent une autre. Dans l’ombre de l’engouement pour les tiny houses, une communauté de bâtisseurs de dômes géodésiques DIY s’est constituée (on vous en parlait déjà ici). Philosophiquement, le principe est souvent assez similaire : construire sa maison soi-même, de manière écologique et à moindre coût.

    Under the dome. Dans l’idée, le dôme apparaît toutefois plus solide, plus durable, mais son ancrage et sa forme ne sont pas sans charrier leur lot de contraintes. Parmi celles-ci, la matière en est une récurrente et pas des moindres. Elle constitue généralement le poste de dépense numéro un. Voilà pourquoi l’AirCrete, une sorte de mousse à bas prix composée de ciment et de bulles d’air a petit à petit fait son trou dans cet univers.

    Cette matière est totalement imperméable à l’eau et ne craint ni le feu, ni les termites.

    Imaginée par les passionnés de la petite entreprise DomeGaia, l’AirCrete est totalement imperméable à l’eau et ne craint pas le feu, ni les termites. Elle offre aussi une isolation thermique et acoustique. Enfin, elle est hyper légère, peut être travaillée de manière à lui donner la forme qu’on veut et permet surtout de diviser la facture par dix par rapport à des matériaux traditionnels.

    Et quand on vous dit que c’est du Do It Yourself, on ne vous raconte pas des cracks. DomeGaia vend un petit générateur d’AirCrete, le Little Dragon, qui vous permet de produire votre AirCrete vous-même et à votre convenance. Sur le site de construction, DomeGaia propose aussi le mixeur associé pour mélanger les matières ; si vous ne voulez pas acheter les machines, l’entreprise propose des tutos pour les fabriquer vous-même. Si tout ça vous parait obscur à ce stade, voyez plutôt, c’est simple comme bonjour :

    Si vous avez l’âme d’un bâtisseur mais pas d’un architecte, DomeGaia a tout prévu puisque vous pouvez aussi acheter des plans pour construire votre dôme, voire, si vous avez le cœur à vous offrir un petit voyage au passage, suivre l’un de leurs ateliers au Mexique ou aux Philippines pour être sûr de pas vous planter. Un petit trip au bout de monde en prime, allez, vous pouvez bien passer ça dans le budget construction hein…

    Toutes les informations sur : domegaia.com

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.