La taxidermie des contes de fées
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La taxidermie des contes de fées
Redac Détours |  29.02.2016
La taxidermie des contes de fées

Comment une créatrice rend les animaux magiques.

Kelly Rene Jelinek a créé son studio Little Stag (petit cerf, NDLR) dans un seul but : donner une seconde vie aux animaux en les rendant magiques.

Artiste de métier, la jeune américaine recouvre ses pièces animalières en mousse de retombées de tissus d’ameublement, en suivant le principe de la taxidermie mais sans tuer aucun animal. Cette dernière explique sur son site que sa motivation provient avant tout de son enfance. « Quand j’étais enfant, je passais le plus clair de mon temps plongée dans des livres de contes féériques. J’étais absolument émerveillée par l’impossible rendu possible : les animaux pouvaient parler, les arbres pouvaient bouger, n’importe quel objet pouvait devenir magique ou important. J’ai rêvé que la vie réelle était comme un conte de fée. »

Des pièces grandeur nature qui se révèlent aussi belles et impressionnantes que de vrais animaux empaillés.

On lui commanderait volontiers une collection spéciale « Game Of Thrones ».

Retrouvez la saison 8 de Game Of Thrones sur myCANAL.fr.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire