" layout="nodisplay"> La SNCF veut remplacer les déplacements pros en voiture par... des "trains de fonction"
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
Accueil / Transports en commun / La SNCF veut remplacer les déplacements pros en voiture par… des “trains de fonction”
La SNCF veut remplacer les déplacements pros en voiture par… des “trains de fonction”
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  20/09/2022 02:00
La SNCF veut remplacer les déplacements pros en voiture par... des "trains de fonction"

Plus de train et moins de voitures, c’est en gros le projet sur lequel planche le groupe qui pourrait lancer son offre dès 2024 pour décarboner les déplacements des pros.

Nouveau train de vie. C’est Alain Krakovitch, directeur en charge des TGV et Intercités, qui a dévoilé ce projet au Monde, la semaine dernière. L’idée n’est évidemment pas de privatiser des trains, mais de remplacer des trajets actuellement réalisés en voiture de fonction – ces véhicules prêtés par les employeurs aux cadres et commerciaux – par des trajets en transports en commun. Mais pas seulement : le directeur ferroviaire a évoqué « une offre de bout en bout », incluant donc des mobilités douces (vélos, trottinette) ou de l’autopartage pour résoudre la question du dernier kilomètre.

https://d2x38s7blvw0lt.cloudfront.net/uploads/2021/06/train.png

Que contiendra ce service ? L’offre n’est pas encore prête, mais les propos d’Alain Krakovitch laisse entrevoir un package plus complet qu’une simple réduction grâce à des accords avec d’autres groupes, sur le même principe que les Chèques Restaurants et Chèques-Vacances. On peut imaginer des flottes de véhicules à emprunter, des VTC, loueurs de voiture et des services de confort allant de la restauration aux voituriers…

Mais côté train, les pros retrouveront-ils les avantages de la carte Grand Voyageur ? Auront-ils un wagon dédié avec des places réservées et un service équivalent à la classe affaire des compagnies aériennes ? Il faudra attendre pour en savoir plus avec 2024 comme échéance pour voir arriver le train de fonction dans les entreprises françaises.

Avec déjà un défaut : plus qu’un outil de mobilité, la voiture de fonction est un avantage, un complément de salaire offert aux employés. Pour le remplacer par une combinaison de services de mobilités, il va falloir y mettre le prix. Un point sur lequel la SNCF pourra puiser dans le “forfait mobilité” que les patrons peuvent verser à leurs employés.

https://twitter.com/alainkrakovitch/status/1569914856706375682

 

Un vrai besoin ? Selon le directeur de la SNCF, il y aurait « 2,8 millions de voitures de fonction en France », chiffre qu’il qualifie de « monstrueux ». Un parc composé entre autre de berlines et de routières, hélas souvent destinées au seul conducteur. Le train se posant en réponse vertueuse à l’autosolisme, la SNCF se voit ici comme une alternative « répondant mieux aux aspirations grandissantes d’une mobilité plus écoresponsable ».

Mais Alain Krakovitch vise aussi une autre cible : les nombreux cadres qui n’ont pas le permis ou ne souhaitent pas posséder un véhicule personnel. Ce qui leur fait un point commun avec les employés de moins de 30 ans qui rechignent à passer le permis. L’avenir dira si cette tendance, qui se confirme depuis 10 ans, va donner raison à la SNCF, mais les experts en climat ne discuteront pas le projet de rentabiliser le train plutôt que multiplier les voitures.

Transports en commun

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !