La SNCF coûte 224 euros à chaque Français (qu'ils prennent le train ou pas)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La SNCF coûte 224 euros à chaque Français (qu’ils prennent le train ou pas)
Robin Ecoeur |  11/10/2019 14:00
La SNCF coûte 224 euros à chaque Français (qu'ils prennent le train ou pas)

Mais la bonne nouvelle est que ce chiffre pourrait baisser.

Sortir la calculette. Comme vous le savez déjà, une partie des services publics est financée par vos impôts. L’argent sert à subventionner les écoles ou encore les hôpitaux. Chaque Français paie de sa poche pour que l’État soutienne financièrement l’entreprise publique. Mais concernant la SNCF, la pilule a du mal à passer. C’est l’ancien magistrat de la Cour des comptes, François Ecalle, qui a calculé le coût de la SNCF pour les finances publiques. Les subventions versées par l’État et les Régions représentent une charge annuelle de 224 euros par Français, ou de 905 euros pour chacun des 16,6 millions foyers fiscaux imposables. Et ce, avant même d’avoir dépensé un seul centime en billet de train.

Merci l’État. Pour comprendre ce chiffre, il faut analyser le fonctionnement de la SNCF. Premièrement, elle loue ses services et ses infrastructures aux Régions qui n’ont pas le choix puisque l’entreprise est en situation de monopole. La facture totale s’est élevée à 5,3 milliards. « Les Régions peuvent seulement modifier à la marge la nature des services proposés aux voyageurs et créer des tarifs sociaux… à leur charge », souligne François Ecalle. Pour aider, l’État a également versé 2,9 milliards d’euros aux Régions. Au total, ça représentait 8,2 milliards d’euros à régler en 2018.

Ce n’est pas tout. L’État prend aussi en charge une partie des investissements et des subventions de la SNCF, à hauteur de 42%, soit 3,4 milliards d’euros. « En dépit de ce soutien public massif, l’entreprise est en situation de surendettement : 56,6 milliards de dette fin 2018 ! Un fardeau insupportable que l’État va alléger en récupérant 25 milliards de dette l’année prochaine et 10 milliards supplémentaires en 2022 », écrit le journal l’Opinion.

Avec la prise en charge du régime spécial de sécurité sociale des cheminots (pour permettre aux agents SNCF de partir à la retraite à partir de 55 ans), la SNCF a représenté une charge annuelle de 14,4 milliards d’euros pour l’État et les Régions (et donc pour vous et moi). Mais la bonne nouvelle est que l’ouverture à la concurrence en 2020 pourrait faire réduire l’addition. Et c’est bien la seule.

français service public SNCF train

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !