La première moto volante est prête à décoller (et elle est française)
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La première moto volante est prête à décoller (et elle est française)
LA NOUVELLE MOBILITE S'EXPLORE AVEC
Edité par
LA REDACTION |  21/01/2020 14:48
La première moto volante est prête à décoller (et elle est française)

Cinq modèles sont déjà en vente et ils coûtent un demi-million l’unité.

I believe I can fly. La société savoyarde (basée à Annecy) Lazareth, spécialisée dans les prototypes auto-moto, est le fier constructeur de la « LMV 496 », la première moto volante. Oui, vous lisez bien, une moto volante qui roule et s’envole. Ce véhicule à quatre roues pendulaires est aussi bien une moto électrique (avec une centaine de kilomètres d’autonomie) homologuée pour la route qu’un drone après « transformation ».

Transformers IRL. Pour décoller, il suffit — une fois à l’arrêt sur un terrain plat — d’appuyer sur un bouton pour convertir l’engin en drone (ou quadricopter). Dès lors, les quatre roues « ouvrent les bras » et passent en position horizontale. Doté de turbines d’une puissance de 1300 chevaux propulsées par un moteur thermique, l’engin est léger (140 kilos) et peut passer une dizaine de minutes en vol. Cela dit, s’il est homologué pour la route, il ne l’est pas encore pour le vol. Cinq prototypes de LMV 496 sont d’ores et déjà construits et en vente au prix de 496 000 euros. Avant de sortir son chéquier, deux conditions sont toutefois requises : avoir le permis A, naturellement, mais aussi une licence de pilote d’ULM.

Un ciel chargé. Bien qu’un cadre légal reste à trouver pour permettre à ces engins de circuler, de nombreux constructeurs rêvent déjà le ciel en autoroute. Les prototypes se multiplient, comme celui de la société néerlandaise PAL-V, « première véritable voiture volante » dont la commercialisation pourrait débuter en 2021. En France, c’est Franky Zapata, l’homme volant ayant inventé le fameux Flyboard, qui souhaite mettre sa technologie (la propulsion par turbines) au service d’une voiture volante. Son rêve ? Un véhicule made in Marseille pouvant voler entre 300 et 400 km/h sur une distance de 100 à 120 kilomètres. Le ciel ne va peut-être pas devenir un des plus beaux endroits de la Terre, mais il sera un des plus occupés.

En attendant, vous pouvez relire le portrait de Lazareth ici.

drone moto Moto electrique Moto volante

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire
De quelle solution mobilité avez-vous besoin aujourd'hui?
Retour
De quelle solution mobilite avez vous besoin aujourd'hui?
Faites votre choix !