Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La poubelle connectée qui fait votre liste de courses

    Petit plus, elle vous prévient quand votre poubelle est pleine et qu’il est temps de la jeter (au cas où vous ne l’auriez pas remarqué …!)

    Faire les courses ne sera plus un casse-tête, mais un jeu d’enfant … Même pour l’homme de la maison qui ne cesse de courir dans les rayons pour savoir quelles sont les habitudes du foyer, appeler madame pour savoir quelle est la marque de son shampoing, le nom du lait pour bébé ou encore les céréales favorites des enfants.

    Deux inventeurs américains ont mis au point un boîtier nommé « GeniCan » qui se clipse à la poubelle du foyer et identifie chaque produit jeté grâce à son code-barres.

    Pour les produits sans code-barres (une peau de clémentine par exemple), l’appareil reconnaît qu’il n’y a rien à scanner, et une petite voix demande alors: « Qu’est-ce que vous voulez ajouter à la liste ? » Et il suffit de prononcer « clémentine » pour que l’identification puisse être faite.

    La liste de courses est enregistrée sur une base de données et transmise à une application mobile. Les produits sont même triés et organisés en fonction des rayons du supermarché. Mais ça ne s’arrête pas là ! « GeniCan » est un génie jusqu’au bout puisque l’application enregistre les coupons de réduction et peut même faire livrer les courses à la maison pour éviter les longues files d’attente du samedi après-midi. Petit plus, elle vous prévient quand votre poubelle est pleine et qu’il est temps de la jeter (au cas où vous ne l’auriez pas remarqué …!)

    Un gain de temps … et d’argent

    Le créateur de ce « GeniCan » c’est l’américain Rob Griffin. L’idée lui est venue grâce à sa femme (ou à cause, sur le moment on hésite) quand cette dernière l’appelait, une fois au supermarché, et qu’elle lui demandait de lui envoyer une photo de la liste oubliée sur le frigo.
    Rob Griffin s’est alors interrogé sur une manière plus pratique d’avoir toujours sa liste de courses sur soi lorsqu’on se rend au supermarché, une liste de courses oui, mais seulement des produits dont on a besoin (puisque c’est ceux qu’on aura jetés): « On ne gaspille plus d’argent puisque tous les achats sont les condiments dont on a besoin », souligne Rob Griffin.

    Aidé de Dave Pestka, Rob Griffin a lancé un financement participatif pour que l’objet puisse être fabriqué. Ils ont récolté près de 8000$: « On a pu valider et lancer notre projet », se réjouit Dave Pestka
    L’objet, crée en 2015, n’est pour l’instant vendu que sur le marché américain mais les fondateurs espèrent pouvoir l’exporter dès cette année, voire même plus tôt

    Le bémol ? Le prix peut être. L’objet coûte 119$.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.