Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    La PNL, recette miracle pour le succès de nos athlètes

    L’entraîneur mental de l’équipe de natation française nous explique

    On le sait, avoir un mental d’acier est indispensable pour les sportifs de haut niveau. Pour être au top de leur capacité durant les compétitions, certains Français ont recours à la PNL. Non, nous ne parlons pas de rap, mais de Préparation Neuro Linguistique. Une technique d’entraînement mental où l’évocation d’un mot renvoie à une émotion, qui elle même renvoie à un état physique qui permet de separlons pas de rap, mais de Préparation Neuro Linguistique. Une technique d’entraînement mental où l’évocation d’un mot renvoie à une émotion, qui elle même renvoie à un état physique qui permet de se dépasser ! , mais de Préparation Neuro Linguistique. Une technique d’entraînement mental où l’évocation d’un mot renvoie à une émotion, qui elle même renvoie à un état physique qui permet de se dépasser !

    La PNL est pratiquée par une bonne partie de l’équipe de natation dont Florent Manaudou, Camille Lacourt, Fabien Gilot, Frédérick Bousquet, William Meynard ou Gregory Mallet. Et c’est Thomas Sammut qui entraîne tout ce beau monde. Il est préparateur mental dans le sport de haut niveau et travaille également avec des champions de judo, de tennis, de golf ou de foot. Détours lui a demandé de nous en dire un petit peu plus sur cette recette miracle : Détours lui a demandé de nous en dire un petit peu plus sur cette recette miracle :

    Détours : Qu’e : Qu’est-ce que la PNL ?

    Thomas Sammut : Une technique qui offre des outils de communication simples et efficaces. Elle est beaucoup pratiquée en entreprise, pour manager des équipes notamment. Mais la PNL est aussi une brève thérapie, qui permet de faire sauter les freins et les peurs d’une personne, pour qu’elle puisse ensuite réaliser ses objectifs.

    Comment est-elle mise en place dans le sport ?

    Il faut comprendre les freins du sportif. A partir du moment où la crainte a été identifiée, on peut apprendre à la maîtriser et en faire une alliée. On passe alors à la phase supérieure en utilisant des imageries mentales. Prenons l’exemple de Florent Manaudou, le nageur le plus puissant de l’équipe de France. On a travaillé sur cette préoccupation là de puissance.

    Comment ça marche ?

    On a choisi un moment où il se sentait fort : à la salle de sport, quand il soulève 150 kg. Il a fallu qu’il s’approprie cette image, qu’il ressente la quantité d’énergie qu’il utilise à ce moment précis où il soulève la fonte. Cette sensation est reliée à l’émotion d’être puissant. En répétant cette exercice mental à plusieurs reprises, l’évocation même du mot lui rappellera cette émotion, puis cette sensation de puissance physique. Quand il se concentre sur le terme “puissance”, c’est comme si une force venait directement en lui. Sur le plongeoir, son corps est alors prêt à donner le même effort qu’à la salle, mais dans le bassin. C’est comme lorsqu’on pense à un souvenir agréable : un sentiment de bien-être se répand en nous.

    Qu’est-ce que cela apporte aux sportifs ?

    Le but de la PNL est avant de tout de comprendre qu’on est tous unique et qu’on a un chacun un mode d’emploi différent. Il y a des mots qui aident, qui encouragent, qui nous parlent, d’autres qui nous démotivent. Chaque mot a une résonance particulière pour chacun. Le terme « montagne » peut évoquer différentes choses : la neige, le soleil, la randonnée, l’Himalaya… Tout dépend de la personne et de son passé. Il faut savoir quels mots utiliser avec les sportifs. Et dans quelle émotion il doit se projeter pour être à son meilleur niveau.

    La gestion des émotions occupe-t-elle une grande place dans l’entraînement mental des sportifs ?

    Jusqu’à présent non. Il existait même un déni des émotions dans le domaine du sport : il ne fallait pas que l’athlète en ait. Mais l’humain ne peut pas se détacher de ses sentiments. On répète souvent aux sportifs “n’aie pas peur”. Mais à l’évocation même de cette peur, ils vont y penser. Mieux vaut dompter cette émotion, la choisir et l’utiliser à bon escient.

    La PNL est-elle beaucoup pratiquée dans le sport de haut niveau ?

    Depuis quelques années, il y a un boom. On la considère comme un ajout à l’entraînement des sportifs de haut niveau. Mais il est compliqué d’estimer la proportion de sportifs qui y ont recours. La pratique existe depuis les années 70 aux USA. Elle est arrivée en catimini en France il y a une vingtaine d’années. Comme il n’existe pas de diplôme universitaire dédié, elle n’a jamais vraiment été prise au sérieux. Même aujourd’hui, en parler n’est pas encore tout à fait naturel.

    Une technique à prendre en compte la prochaine fois que vous irez faire un saut à la piscine !

    Vous aimerez aussi

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.