La playlist SEAT à écouter dans sa voiture n°12
LA NOUVELLE MOBILITÉ S’EXPLORE AVEC
Detour
La playlist SEAT à écouter dans sa voiture n°12
Redac Détours |  11.03.2016
La playlist SEAT à écouter dans sa voiture n°12

Chaque semaine, le meilleur de la musique à écouter dans sa voiture

Chaque semaine, SEAT vous propose une playlist de musiques à écouter dans votre voiture. Installez-vous confortablement dans votre siège, connectez votre téléphone à votre véhicule, et la route est à vous.

Bat For Lashes – In God’s House
La grande prêtresse Natasha Khan fera son grand retour avec un nouveau disque « The Bride » l’été prochain. Son premier extrait In God’s House présente un mariage splendide entre voix angélique et mélodies pop sensuelles. Un appel du divin pour monter au paradis, à n’en pas douter.

Eagulls – Skipping
Ce quintet anglais a déjà rencontré un franc succès avec son premier album éponyme. Tapageur, rustre, parfois brut de décoffrage mais jamais gratuitement, Eagulls représentait dignement l’héritage rock de sa nation, entre la rage des Clash, la témérité des Smiths et la torpeur obsédante de Joy Division. Et c’est toujours le cas.

Silences – There’s a Wolf
L’Irlande du Nord possède une scène indépendante considérable mais qui trône malheureusement dans l’ombre du royaume de sa Majesté la Reine. Reste à voir si les Anglais parviendront à maintenir dans un silence contradictoire le groupe Silences, qui cultive l’art du crescendo pour mieux tirer des harmonies furieuses qui étourdissent.

Gonzo Jones – Mistery Dreams
On ne sait absolument rien de ce fameux Gonzo Jones sinon que son premier morceau porte fièrement son titre. Entre les guitares aériennes et le son globalement psychédélique, difficile de ne pas comparer ce zozio à un autre saltimbanque de la pop : Mac DeMarco. Un rêve mystérieux dont on ne veut pas être extirpé.

Glocque – Heart Sling
Vagabond du net, Glocque fabrique avec ses petites mains une musique à son image : kaléidoscopique mais pourtant très bien construite. Grand zinzin, sa spontanéité béate s’illustre d’autant plus dans son expérimentation sonore, mélange subtile de musique électronique et de hip-hop instrumental aux multiples couleurs. Il nous rendrait presque synesthésique.

Bantug – Circles
Loin d’être une star de la pop moderne, Bantug fascine déjà par sa voix enfantine et son univers fantasmagorique. Aussi vif qu’une soucoupe volante et magnifique qu’un soir de pleine lune, son titre Circles fait office de navette spatiale et nous envoie directement dans les étoiles.

Haarm – Foxglove
Quand trois musiciens bien rodés par le circuit du rock indépendant britannique s’unissent pour livrer une pop contemplative, magistrale et un brin rétro. Contrairement à son nom, Haarm ne nuit pas à la santé, mais soigne bien tous les maux.

VOUS AIMEREZ AUSSI
Qui sommes-nous?

Qui sommes-nous?

Une rédac curieuse et avide de vous faire découvrir la mobilité sous un autre jour

voir la page
Newsletter

Newsletter

Chaque semaine, 1 minute pour vous faire découvrir le meilleur de la mobilité

Contact

Contact

Envoyez-nous vos projets, idées, remarques ou juste un bisou

nous ecrire