Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    LA PLAYLIST SEAT À ÉCOUTER DANS SA VOITURE #10

    Chaque semaine, le meilleur de la musique à écouter dans sa voiture

    Chaque semaine, SEAT vous propose une playlist de la musique à écouter dans votre voiture. Installez-vous confortablement dans votre siège, connectez votre téléphone à votre voiture, et la route est à vous.

    Minor Victories – A Hundred Ropes
    Minor Victories propose une musique aussi alléchante qu’épique qui donne déjà des trépidations. Pas étonnant vu son line-up quatre étoiles (avec des membres de Mogwai, Editors ou encore Slowdive). Un supergroupe comme on aimerait en écouter plus souvent.

    DIIV – Dopamine
    Zachary Cole Smith et son groupe suscitent tellement d’intérêt que cela en devient pénible. Mais quel groupe, et surtout quel nouvel album de ces grands prêtres de la scène new-yorkaise. DIIV sont incontournables.

    Ra Ra Riot – Absolutely
    Les grands acrobates de la pop reviennent avec un nouveau disque beau et chaleureux, qui distribue autant de joie que de mélancolie titre après titre. Un ascenseur émotionnel qui ne tombe jamais en panne.

    Suede – No Tomorrow
    Qu’il semble loin le temps de la britpop où Blur et Oasis promettaient monts et merveilles. De leur côté, le groupe Suede s’est remis aux affaires le temps d’un disque, puis d’un nouveau, septième de sa discographie. Au programme, une entité complète avec un album et un film à la découverte de la vie d’un homme qui part à vau l’eau. On est déjà conquis.

    Wild Nothing – Reichpop
    Habitué des mélodies linéaires et solaires, Wild Nothing s’est forgé une solide réputation sur le circuit de la dream-pop. En opérant un virage toujours plus brusque dans le genre, le groupe étonne par sa créativité et son audace.

    I Have a Tribe – Medicine From Calgary
    Songwriter spécialiste du beau et du larmoyant, cet irlandais joint les deux bouts, entre sensibilité et intelligence, à mi-chemin entre folk et classique.

    Frightened Rabbit – Death Dream
    Ces Ecossais ont-ils toujours quelque chose à prouver ? Ils s’attaquent cette fois à une véritable fresque de désespoir, en s’attaquant au morose avec velléité. Car comme le prouve leur récent titre Death Dream, il existe bien une part de beauté dans la mélancolie.

    Vous aimerez aussi

    Portraits

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.

    Votre vote a bien été pris en compte. Revenez demain pour voter à nouveau. Pour savoir si votre candidat préféré fait partie des 5 projets sélectionnés pour le Grand Oral, abonnez-vous à la page Facebook de Détours.

    Votre vote a déjà été pris en compte pour ce projet. Revenez demain pour voter à nouveau.